Speech et pitch

Photo édito

Jeudi, j’ai croisé Marc Pritchard. Qui ? Marc Pritchard. Le CEO de P&G. Un monsieur au look très sage, cheveux gris bien coiffés (forcément). Il déambulait dans les allées de Vivatech accompagné d’une assistante qui lui faisait une visite privée. Le patron du premier annonceur du monde, invité par son ami Maurice Levy se baladait – très concentré — entre les start-up et les robots. C’est ça Vivatech. C’est aussi le seul endroit en France où le président de la République peut prononcer un discours en anglais sans qu’on lui reproche (en tout cas sur place). Au passage, pour Macron, ça doit lui faire l'effet d'un sauna. Une matinée relax avec des patrons positifs, des start-uppers sautillants, des robots réjouissants. La vie quoi. Et c’est vrai que c’est plutôt sympa comme endroit. Bruyant mais sympa. Entre le salon de l’Enfance de quand je l’étais (enfant) et le CES de Las Vegas (où je ne suis JAMAIS allé), c’est une sorte de Foire de Paris de la tech. On tourne la tête tout le temps pour voir des objets mystérieux, des écrans magiques, des stands toujours plus spectaculaires, des speechs et des pitchs pas toujours très clairs mais plein d’allant. Et même si je n’ai toujours pas compris ce que c’était depuis quatre ans, j’en sors crevé mais content. C’est déjà pas mal, non ?

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par