La vie des experts

Photo édito

J’imagine qu’on a été nombreux à se faire le même genre de promesses. Tant qu’à être confiné, autant mettre à profit cette période pour faire des choses que l’on a jamais le temps de faire. Chacun a dû avoir ses idées, ses projets. Du très pragmatique nettoyage en grand à l’ambition de relire Proust, se (re) mettre au piano, à l’aquarelle, commencer enfin ce livre qui  sera certainement un best-seller. Et puis sept semaines ont passé comme une rame de métro qui saute les stations. Et le déconfinement s’approche et on s’aperçoit qu’on n’a pas vraiment commencé grand-chose sauf peut-être un puzzle. On a des tas d’excuses : le travail, qui est encore plus envahissant qu’avant, les enfants, les parents, les apéros vidéo… Et puis, il faut l’avouer, c’est une période stressante avec tous ses experts – dont nous ignorions l’existence il y a deux mois — qui nous apprennent plein de choses totalement contradictoires tous les jours. Sans compter les anciens experts qui savent mieux personne ce qu’il aurait fallu faire. Du fond de leur salon/bureau, ils nous expliquent à la lueur de leur webcam combien le monde se porterait mieux si on les avait écoutés. En réalité, c’est pour eux que je m’inquiète le plus. Que feront-ils quand nous sortirons ? Ce n’est pas qu’ils me manqueront mais ils vont perdre leur boulot, non ? Non ? Oh!

PS :  Vous avez certainement remarqué que le logo de cette Matinale n'est pas le même que d'habitude. Ce n'est pas un bug.  Ce 3 mai est le jour de la liberté de la presse qui prend une couleur très particulière cette année. Alors que les fausses nouvelles se répandent plus que jamais. C'est pourquoi DDB Paris a imaginé la campagne "Facts" afin d’informer et sensibiliser l’opinion publique sur l’importance cruciale d’un journalisme libre et indépendant.  Le temps de la campagne, l'agence invite les médias à utiliser la typographie « Facts » créée  spécialement pour l’occasion.

 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par