Vitesse et subtilité

Photo édito

Bien sûr, ça fait une paye, sinon deux, que vous connaissez cette fonctionnalité qui permet, sur les plateformes vidéo, d’accélérer la vitesse de défilement des films. J’avoue qu’en ce que me concerne, je ne m’en étais jamais aperçu. Je l’ai découvert en lisant un article dans Le Monde sur le fait que le grand Netflix, le pourvoyeur de la culture moderne, envisageait d’adopter cette techno au grand dam de certains de ces clients cinéphiles rétrogrades si ce n’est grabataires. Pourtant, quelle formidable invention. On peut accélérer jusqu’à 1,5 fois la vitesse de défilement. Et hop, Autant en emporte le vent fissa, Le jour le plus long mais pas trop, Fast Ben Hur and Furious. Ça change tout. C’est adapté à notre monde speedé. On gagne du temps, on évite les détails, on se passe des subtilités. Bon, évidemment, il faudrait éviter de faire ça pour les pubs, sans quoi, j’en connais qui vont faire la gueule. Quoique. Plutôt que le bouton "ignorer l’annonce", on pourrait mettre "accélérer la pub", il y a peut être un ressort créatif à activer, va savoir. À terme, on peut même envisager cette fonctionnalité sur des tas d’autres aspects de notre vie. Adieu réunions à rallonge, discours qui endorment, repas du dimanche infinis (et oui, il ne va pas falloir tarder…), attente du métro les jours de grève… Ah non ? Ça ne marche pas pour ça ?

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par