La 5G sera adoptée rapidement, selon Ericsson

Selon le « Mobility report » publié par Ericsson le 11 juin, les ambitions du secteur de la 5G sont revues à la hausse. L’entreprise de télécommunications a ajouté 400 millions d’abonnements mobiles haut débit supplémentaires d’ici fin 2024, et prévoit 1,9 milliard d'abonnements 5G (contre 1,5 milliard dans sa précédente estimation, en novembre 2018), soit une augmentation de 27 %. A la fin d’année 2024, 45 % de la population mondiale devrait être couverte par un réseau 5G. Des réseaux 5G qui devraient représenter 35 % du trafic global de données mobiles. « Les prévisions les plus optimistes visent 65 %, grâce à la technologie de partage de spectre qui permet des déploiements 5G sur les fréquences LTE », indique le groupe.

Dans un avenir plus proche, Ericsson estime qu’il y aura déjà plus de 10 millions d'abonnements 5G dans le monde d'ici fin 2019, car il y a de plus en plus d’appareils 5G disponibles et de réseaux mis en place. Au premier trimestre 2019, le trafic total de données mobiles a augmenté de 82 % au niveau mondial par rapport à l'année précédente. Il y a un milliard de connexions mobiles IoT dans le monde, chiffre qui devrait atteindre 4,1 milliards fin 2024, dont 45 % sont représentés par le « Massive IoT » (les services publics avec les appareils de mesure intelligents, la santé avec les dispositifs médicaux et le transport avec les capteurs de suivi). La souscription aux abonnements 5G devrait être la plus rapide en Amérique du Nord, avec 63 % d’abonnements mobiles 5G prévus en 2024, suivie de l'Asie du Nord-Est (47 %) et de l'Europe (40 %). « Cependant, les avantages de la 5G ne peuvent être pleinement exploités qu'avec la mise en place d'un écosystème solide dans lequel la technologie, la réglementation, la sécurité et les partenaires industriels ont tous un rôle à jouer », a déclaré Fredrik Jejdling, vice-président exécutif et directeur réseaux d’Ericsson.

Eric
Eric

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par