Drive-to-store : un marché mondial à 55 milliards € chez les retailers en 2019

Dans le cadre de l’étude mondiale « The State of Drive-to-Store Advertising 2019 » réalisée par le cabinet IHS Markit et commanditée par la société spécialisée dans le programmatique mobile et le drive-to-store S4M, la part des investissements drive-to-store dans le monde chez les retailers est estimée à 55 milliards € en 2019, soit 58% des dépenses publicitaires totales du secteur. Cette part devrait même atteindre 65% en 2023, soit 73 milliards $ (+36%). « Une croissance portée par les dépenses digital-to-store », relève-t-elle. Ainsi, en 2023, le digital représentera-t-il 68% des dépenses drive-to-store mondiales contre 54% en 2018. Pour la seule France, en 2019, 2,3 milliards € sont attribués au drive-to-store alors que le secteur de la distribution figure sur la première marche du podium, devant l’automobile, avec respectivement 547 millions € et 400 millions € en 2018, et 783 millions € et 571 millions € prévus pour 2023. Côté mobile, toujours dans l’Hexagone, la part dans le drive-to-store devrait atteindre 31% en 2023 contre 11% en 2018. Selon l’étude, « l’impact publicitaire, notamment sur les ventes et le nombre de visites en magasin, est le premier facteur qui pousse les retailers à investir en drive-to-store ». Mais, à l’inverse, pointe-t-elle, « la méconnaissance des solutions de mesure disponibles sur le marché est la première raison citée par les annonceurs qui admettent ne pas mesurer l’impact de leurs campagnes drive-to-store ». Méthodologie : 400 annonceurs de tous les secteurs du retail ont été interrogés.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par