Fintech : le financement atteint un nouveau record

KPMG publie une étude intitulée « Pulse of Fintech France »,  sur le financement du secteur de la fintech lors du premier semestre 2019. En un semestre, le financement de la fintech réalise en 2019 quasiment la performance de l’année 2018 : 354 millions d’euros de fonds levés (370 millions d’euros de fonds levés sur l’ensemble de l’année 2018). La taille des financements continue de progresser avec un ticket moyen des deals qui passent de 5 à 9 millions d’euros et cinq opérations à plus de 30 millions d’euros, pour Wynd (72 millions), Younited Credit (65 millions), Shift Technology (53 millions), Alan (40 millions) et Lunchr (30 millions). L’étude indique également que des projets plus jeunes en amorçage ou en série A font apparaitre un écosystème solide avec 20 opérations jusqu’à 3 millions d’euros.

« Le premier semestre 2019 se démarque par une accélération marquée des acteurs français, certains se développant de plus en plus à l’international. Cela s’est traduit dans les chiffres par des opérations plus importantes, à la fois en volume et en ticket moyen qu’en 2018 », indique Fabrice Odent, associé KPMG, responsable des services bancaires. Depuis 2010 jusqu’au premier semestre 2019, la fintech en France a levé environ 1,5 milliard d’euros auprès de business angels, de fonds d’amorçage, de fonds d’investissements ou de corporate (établissements bancaires et compagnies d’assurance).

Fintech

Méthodologie : Cette publication a été réalisée à partir de données publiques disponibles à date, communiquées par les sociétés concernées, et confirmées lorsque cela était possible par l’équipe managériale des différentes sociétés. Ont été intégrées les sociétés identifiées comme appartenant aux métiers de la fintech.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par