Handicap à l’antenne : des progrès à faire selon le CSA

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a rendu publique son rapport annuel relatif à l’accessibilité des programmes de télévision aux personnes handicapées et à la représentation du handicap à l’antenne. Le CSA y présente son bilan 2018 et ses actions à venir en 2019. « Le CSA a pu observer que des efforts significatifs ont été réalisés par certains diffuseurs pour améliorer, notamment, la qualité de l’accessibilité. Ils répondent ainsi aux attentes des associations, comme sur la question du positionnement et de la taille de la vignette où apparaît l’interprète en Langue des Signes Française (LSF), à l’écran », indique l’organisme de contrôle. Le CSA avait également incité les responsables des listes candidates aux élections européennes du 26 mai 2019 à recourir davantage, pour leurs clips de campagnes, à la traduction en LSF. « Le CSA a relevé avec satisfaction que 20 des 34 listes ont choisi de le faire ». Aussi, le 16 mai dernier, de nombreux médias s’étaient engagés avec l’opération « Duo Day ».

Si ces résultats sont positifs, il reste des progrès à faire « pour une société réellement inclusive », avec des « marges de progression des médias audiovisuels encore importantes ». Pour aller plus loin, le CSA, en partenariat avec Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées ; le Conseil national consultatif des personnes handicapées et le ministère de la Culture, a proposé aux médias audiovisuels de signer une charte, afin d’améliorer la représentation du handicap. L’objectif est d’aboutir à une signature de ce texte en septembre 2019. Pour consulter le rapport, c’est par ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par