28 % des utilisateurs plus susceptibles de remarquer la présence de contenus sponsorisés

Verizon

Verizon Media (ex-Oath, actionnaire de Yahoo, TechCrunch, Aol) a publié les résultats de la deuxième édition de son étude « Content Moments », dans laquelle sont analysées les motivations de 60 000 personnes lorsqu’elles consultent des contenus en ligne. Menée au quatrième trimestre 2018 dans 15 pays, l’étude fait ressortir de profondes évolutions : depuis 2016, l’intérêt des 16-24 ans pour les questions sociales a progressé de 40 %, et de 50% pour les contenus environnementaux. Cette même génération Z repère également de mieux en mieux les contenus sponsorisés. Les générations plus âgées cherchent également à tirer un meilleur parti de leur consultation de contenus en ligne. Partout et notamment en France, les motivations pratiques ou informationnelles gagnent du terrain par rapport aux motivations émotionnelles.

Un pic d'audience en soirée

En France, les contenus sont avant tout consultés pour des raisons pratiques, 6 fois sur 10. Les contenus informatifs ou éducatifs sont ainsi largement préférés aux contenus « émotionnels ». Par ailleurs, chez les jeunes Français, une tendance nette se dessine : les 16-24 ans se montrent 60 % plus susceptibles que les autres tranches d’âge de s’intéresser à des contenus traitant de questions sociales. Et 73 % plus intéressés par des contenus scientifiques. « Les récentes évolutions de la société française (mouvement des Gilets Jaunes, questions autour de la bioéthique, de l’intelligence artificielle…) expliquent probablement ce mouvement, prouvant que les internautes français – notamment les plus jeunes – recherchent activement des contenus utiles à leur compréhension du monde qui les entoure », indique l’étude. Le pic d’audience a lieu en soirée, avec 1,4 fois plus de temps passé sur les contenus que le matin.

La génération Z est 78% plus disposée à acheter en ligne

Autre enseignement majeur de l’étude : les interactions publicitaires. Lorsque les utilisateurs recherchent un contenu spécifique, ils sont plus ouverts aux interactions avec les marques qui apparaissent aux côtés de ces contenus « utiles ». Ainsi, ils se déclarent 28 % plus susceptibles de remarquer la présence de contenus sponsorisés, 26 % de partager du contenu, 43 % d'interagir avec les marques et 54 % plus susceptibles d'acheter cette marque lorsqu’ils se trouvent dans ce contexte.  Ces chiffres s’élèvent encore pour la génération Z : ils sont 47 % plus susceptibles de remarquer des contenus sponsorisés, 42 % de partager du contenu, 64 % d'interagir avec des marques et 78 % plus disposé à acheter la marque que l’ensemble de la population en ligne.

« Les résultats de cette étude nous confortent dans notre stratégie, qui consiste à la fois à produire du contenu à forte valeur ajoutée, via Yahoo, et à privilégier les partenariats avec les éditeurs de contenus de qualité », a déclaré Aurélie Gritun, directrice marketing BtoB de Verizon Media en France. « Nous voyons déjà, dans nos résultats d’audience, et la confiance que nous accordent les marques, la pertinence de ce parti-pris ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par