47% des 18-30 ans sceptiques sur la date annoncée du déconfinement

l’AACC propose aux jeunes collaborateurs de ses agences-membres d’obtenir l’European Advertising Certificate (EAC)

20 Minutes poursuit son étude des 18-30 ans en période de confinement. Ainsi, selon son Baromètre « #MoiJeune, confiné et demain ? » Heyme-20 Minutes-OpinionWay, apprend-on qu’à l’annonce de la date du déconfinement fixée au 11 mai, le panel interrogé s’est montré d’abord sceptique (47%) et seulement à 17%, impatient. 7% étaient contents, soulagés et étonnés alors que 4% se disent angoissés par l’annonce de cette date. Pour 39% d’entre eux, c’est trop tôt alors que 37% ne sait pas. 19% jugent que c’est « juste comme il faut » et 5% que c’est « trop tard ».

Par ailleurs, selon l’enquête, 41% des personnes interrogées sont en télétravail alors que 26% sont en chômage partiel mais aussi à son poste habituel. 1% à tout de même perdu son emploi (période d’essai ou CDD non renouvelé) pendant cette période de confinement. Et justement, financièrement, cette période à des conséquences « négatives » sur les revenus actuels (26% de façon « modérée », 6% de façon « critique ») alors que les deux tiers du panel (66%) n’ont observé aucun changement. Mais sur les revenus futurs, les 18-30 ans sont plus circonspects : 46% pensent qu’il n’y aura pas de changement alors que 12% (+6 points) pensent que la situation altérera leurs revenus de façon « critique ». 19% ne se prononçant pas.

La reprise "prendra du temps"...

Et pour l’avenir, les personnes interrogées font preuve d’un optimisme mesuré. Ils sont ainsi 63% à penser qu’il y aura une reprise économique mais que « cela prendra du temps ». 29% n’étant pour leur part pas confiants dans cette reprise possible. De fait, ils sont inquiets pour leur avenir professionnel. 36% s’inquiètent alors que 33%, non. 29% affirment qu’ils trouveront « un moyen de retomber sur (leurs) pattes ».

Enfin, si 67% n’ont pas eu la possibilité de faire du bénévolat, 13% ont fait des dons à des associations ou institutions, 10% ont soutenu des personnes seules par téléphone, 7% ont fait des courses pour des personnes âgées ou atteintes du Covid-19, 3% ont fabriqué des masques et/ou sur-blouse…

Méthodologie : étude réalisée du 17 a 20 avril auprès de 604 personnes âges de 18 à 30 ans membres de la communauté #MoiJeune de 20 Minutes.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par