60% des jeunes recherchent du contenu en ligne non-lié au coronavirus, selon Vice

Smartphones

Le bureau d’études international du groupe Vice Media a réalisé une étude quantitative en ligne du 20 au 29 mars pour comprendre l’état d’esprit de 9300 jeunes à travers le monde, notamment 1840 dans la région EMEA (Europe Middle East & Africa) pendant la crise du Covid-19. Parmi les enseignements clés pour la région susmentionnée, on apprend que 60% des jeunes interrogés recherchent activement du contenu non-relié au coronavirus à consommer en ligne (contre 46% dans le reste du monde). 53% des sondés sont à la recherche de contenus inspirants et de conseils, des recettes de cuisine, des routines sportives, etc.

« Nous assistons à un détournement des médias grand public, car plus de la moitié des interrogés s'appuient sur des sources d'information alternatives pour s'informer sur le Covid-19, mais 41% (contre 50 % le reste du temps) estiment que suivre l'actualité peut leur permettre de traverser la pandémie », indique Vice. Plus 83% des personnes interrogées déclarent qu'elles se fient plus aux médecins et aux employés des hôpitaux pour obtenir des informations qu'aux médias traditionnels (77%).

La confiance dans la gouvernance reste forte : 72% des jeunes interrogés dans la zone EMEA affirment qu’ils s’en remettent encore à leurs leaders nationaux, contre 58% à l’échelle mondiale. Ce sont les plus optimistes quant au long terme : 57% d'entre eux estiment que le coronavirus aura un impact positif sur la société et la culture. « Les pays Sud de l’Europe ne partagent pas l'optimisme de la plupart des pays de la région EMEA » : seulement 42% des des jeunes en Italie estiment que le Coronavirus aura un impact positif à long terme.

Pour lire l’étude dans son intégralité, c’est par ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par