61% des téléspectateurs français préfèrent les contenus gratuits avec de la publicité

TV

SpotX - plateforme de publicité vidéo - a dévoilé les résultats d'une étude menée sur le comportement des téléspectateurs de TV connectée en Europe. Menée par le cabinet de recherche Statista, le rapport exploite les dernières données (avec Samsung Ads Europe) permettant d’établir le profil des téléspectateurs de TV connectée (CTV) sur les cinq plus grands marchés. Les principales observations sur le marché français de la CTV sont les suivantes : 45% des téléspectateurs français de CTV la regardent quotidiennement ; 54% d’entre eux indiquent qu'elle est leur principal moyen de regarder la télévision ; 48% des foyers CTV ont des enfants.

La plupart des téléspectateurs français (70%) sont enclins à regarder des publicités pour accéder à des contenus gratuits, et 61% des personnes interrogées déclarent qu'elles préféreraient des contenus gratuits soutenus par des publicités plutôt que de payer un abonnement de streaming. Le revenu n'est pas un obstacle pour les téléspectateurs de CTV. La moitié des ménages qui gagnent moins de 20 000 euros par an regardent la CTV quotidiennement. Les genres de contenu préférés sont l'action, la comédie et le crime.

« Dans toute la région EMEA, la CTV a comblé le fossé générationnel sur les cinq grands marchés européens. Contrairement à ce que l’on peut penser, la Génération X représente le plus grand segment générationnel parmi les téléspectateurs de la CTV avec 43 % (plus que la Génération Z et les Millenials, qui représentent à eux deux 32 %) ». L'âge moyen des téléspectateurs de CTV sur les cinq grands marchés européens est de 43 ans.

SpotX définit également de nouveaux profils d'audience de la CTV : les « streamers » (jeunes adultes, plus susceptibles d'être célibataires et moins susceptibles de payer des abonnements) ; les « jet streamers » (millennials bercés au digital ayant une bonne connaissance du secteur, plus susceptibles d’utiliser la CTV comme principal moyen de regarder la télévision) ; les « streamers do-it-all » (personnes soucieuses de leur carrière, occupées à équilibrer travail et vie de famille, regardant un mélange de contenu avec et sans publicité) ; et enfin les « silver streamers » (principalement les baby-boomers, dont beaucoup sont passés à la CTV après avoir réalisé les avantages d'une télévision flexible).

« La croissance de la CTV s'est accélérée ces dernières années, tant en termes d'adoption que d'audience, principalement sous l'effet de la demande des consommateurs et de l'arrivée de nouveaux services de streaming sur les différents marchés. Avec un taux de pénétration de 50% dans les différentes audiences des plus grands marchés européens, soit 61,5 millions de foyers, les annonceurs prennent de plus en plus conscience de la capacité de la CTV à atteindre efficacement et précisément les publics cibles à grande échelle », a déclaré Léon Siotis, président EMEA chez SpotX.

Pour consulter l’intégralité du rapport, c’est par ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par