92% des Africains ont regardé la télévision de façon quotidienne en 2019

Africascope

Kantar a publié les premiers résultats annuels de « Africascope 2019 », son étude média en Afrique Sub-saharienne qui couvre huit pays : Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Mali, République Démocratique du Congo (RDC), République du Congo et Sénégal. Ce marché couvre 19,1 millions d'individus âgés de 15 ans et plus. L’étude analyse la consommation et les comportements adoptés, au global et par média. Parmi les questions posées : quelles sont les parts d'audience de chaque station et chaîne de télévision ? Quelle place occupe la sphère digitale dans la consommation médias ? Où se connecte-t-on à Internet ? Quelles recherches y sont faites ?

L'usage de la télévision

Parmi les enseignements clés de l’étude, 92% des Africains ont regardé la télévision de façon quotidienne en 2019, soit un peu plus de 17 millions de téléspectateurs chaque jour. « Globalement, la part de téléspectateurs quotidiens est très élevée et uniforme dans l'ensemble des pays étudiés », indique Kantar. Le Cameroun et la RDC atteignant jusqu’à 94% et 96% de téléspectateurs quotidiens. En moyenne, les Africains passent chaque jour 3h56 devant la télévision : 4 minutes de moins qu'en 2018. Les disparités : le Burkina Faso enregistre une durée d'écoute moyenne de la TV de 3h04 et le Mali de seulement 2h31. Les chaînes TV internationales et panafricaines les plus regardées en 2019 sur la zone sont : Novelas TV, TV5MONDE, Canal+ Sport, Trace Africa, Nollywood TV, France 24, Action et A+.

La TNT en déploiement

86% des sénégalais ont déjà entendu parler de la TNT, 82% des Burkinabé et 56% des Congolais. En Côte d'Ivoire, où le passage à la TNT est imminent, 34% connaissent la TNT. Au Sénégal, au Burkina et en RDC où la TNT est déjà déployée, 46% des équipés l'utilisent pour recevoir des chaînes gratuites et 54% pour recevoir des chaînes gratuites et payantes. Près de la moitié des non équipés envisage de passer à la TNT notamment pour accéder à de nouvelles chaînes (58% des intentionnistes), pour avoir une meilleure qualité du son et de l'image (26%) ou pour limiter les coupures en cas de pluie par exemple (12%).

La radio écoutée en moyenne 1h29

En moyenne, 62% des individus de 15 ans et plus ont écouté la radio quotidiennement en 2019. Ils y ont consacré en moyenne 1h29. Le Mali est en second avec une durée d'écoute moyenne de 2h21 par jour, derrière le Burkina Faso qui culmine à près de 3h08. Les autres pays ont une durée d'écoute proche de la moyenne. Parmi les stations nationales les plus écoutées : Zik FM à Dakar, Radio Al Bayane à Abidjan la station nationale CRTV à Douala et Yaoundé, Top Congo à Kinshasa, Radio Congo à Brazzaville, Urban FM à Libreville, Radio Savane à Ouagadougou et à Bamako : Radio Liberté. RFI est quant à elle dans le Top 3 des radios les plus écoutées dans 7 des 8 pays étudiés. Elle est même la radio la plus écoutée au Gabon et au Congo.

28% se connectent à Internet tous les jours

En 2019, les sub-sahariens sont 53% à s'être connectés à Internet occasionnellement et 28% à se connecter tous les jours ou presque (+2 points par rapport à 2018). Si la part d'internautes réguliers semble stable, le Sénégal et la Côte d'Ivoire enregistre une dynamique de croissance plus importante, le Sénégal comptabilisant le plus d'internautes quotidiens (48%, +5 points par rapport à 2018). En moyenne, la durée de connexion quotidienne par individu est de 42 minutes par jour. La grande majorité des internautes dispose d'un compte Facebook (84%) et Whatsapp (82%). Ils sont 28% à avoir un compte Instagram, 19% un compte Snapchat et seulement 13% à être sur Twitter. Ils suivent majoritairement leurs proches (amis, familles), ainsi que 32% à suivre les comptes des médias d'informations. Près d'un quart suivent des peoples, des influenceurs et des hommes politiques.

Africascope

Méthodologie : L'étude Africascope couvre les principales villes de 11 pays (Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Congo Brazzaville, Côte d'Ivoire, Gabon, Mali, Maroc, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tunisie), soit près de 31 millions d'individus âgés de 15 ans et plus. Les interviews sont réalisées en partenariat avec TNS RMS en face à face sur tablette auprès d'un échantillon global de 17 000 personnes, représentatif de la population de la zone d'enquête interrogée.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par