99 millions de podcasts écoutés en streaming en juin, selon Médiamétrie

audio casque podcast

Médiamétrie a publié les derniers chiffres de ses études Global Audio et eStat Podcast consacrées au développement de l'écoute des podcasts en France : les programmes radios déjà diffusés à l’antenne ou les contenus créés exclusivement pour une diffusion sur internet, les podcasts dits natifs. Le public a adopté l’écoute de la radio en replay : 21% des internautes écoutent chaque mois des programmes radio après leur diffusion à l’antenne, soit une progression de 9% en un an. Ils les écoutent généralement dans la semaine suivant la diffusion en direct. Les Français écoutent également de plus en plus de podcasts natifs. Chaque mois, près d’un internaute sur 10 en écoute.

« L’offre est croissante avec de plus en plus d’acteurs qui en proposent et des contenus de mieux en mieux mis en avant. L’étude Global Audio que nous réalisons montre que la consommation suit cette dynamique avec une croissance des auditeurs mensuels de près de 50% en un an, même si les niveaux d’audience restent encore inférieurs à ceux de la radio ou du streaming musical », a déclaré Rodolphe Després, directeur d’études et de clientèle à Médiamétrie.

« Comme pour toute pratique récente, le public du podcast natif a un profil d’early adopter », a indiqué Médiamétrie. Les principaux adeptes sont jeunes - les 15-34 ans constituent près des 2/3 de l’auditoire - même si le format se démocratise et progresse auprès de toutes les catégories d’âges. Ce sont également de gros consommateurs d’audio digital (radio sur Internet, streaming musical…). « Leur goût pour le podcast ne s’exprime pas au détriment de la radio, il vient en complément de leur écoute ».

Augmentation de l'écoute de 29% sur un an

Pour choisir leurs podcasts natifs, les adeptes se fondent avant tout sur la thématique du contenu (63% des auditeurs), bien avant la marque éditrice ou la présence d’une personnalité. Ils explorent plusieurs canaux pour les découvrir, liés en grande partie aux recommandations d’autres auditeurs, les premiers étant : pour 21% des auditeurs de podcasts le bouche-à-oreille, pour 19% ce sont les réseaux sociaux, pour 17% la recherche personnelle, et enfin pour 16% la recommandation de la plateforme utilisée.

Les auditeurs écoutent principalement leurs podcasts natifs sur les applications spécialisées de podcasts ou sur les services de streaming musical dont ils apprécient la diversité des contenus. Preuve de l’engouement pour les podcasts, au mois de juin 2020, plus de 99 millions de podcasts ont été téléchargés ou écoutés en streaming sur la base des éditeurs clients de la mesure eStat Podcast de Médiamétrie. C’est 29% de plus qu’en juin 2019 (à périmètre constant - mêmes éditeurs de podcasts et même méthodologie). En tête des thématiques de podcasts : l’actualité et le divertissement - dont l’humour. Certains genres ont connu depuis le début de l’année des succès grandissants ; c’est le cas des contenus audio destinés à la jeunesse, ou encore de ceux traitant de la parentalité. Les auditeurs de podcasts apprécient également la culture, le sport, le bien-être et la cuisine.

« Nous observons une réelle progression du téléchargement de podcasts au cours des derniers mois. En dénombrant les téléchargements, la mesure eStat Podcast permet aux éditeurs de quantifier les évolutions, par thématique, par plateforme de diffusion et par équipement. L’objectif est de contribuer à la valorisation publicitaire de ce format et de proposer une mesure neutre et certifiée », a ajouté Olivia Brunet, directrice de Pôle au sein du département Internet de Médiamétrie.

podcasts

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par