L'acceptation ou pas du confinement chez les Français 

home
(©  Bench Accounting, Unsplash)

Comment les Français vivent-ils le confinement ? L'acceptent-ils, ou à l'inverse sont-ils rebelles ? C'est ce qu'à voulu savoir Occurrence, en interrogeant quelques 1000 Français sur la question, entre le 15 et le 16 avril. Un document intitulé « Covimood, les Français et le confinement ».

Tout le monde ne vit pas le confinement de la même manière, selon les résultats obtenus par une étude du cabinet Occurrence. En effet, avec une note moyenne de 7,1, les Français acceptent bien la situation, à l’issue de la 4 ème semaine. 65% des répondants l’acceptent également plutôt ou très bien, dont 1/4 est sans réserve. Cependant, ils sont 16%, à mal le vivre et 3% à dire que ça ne pas du tout. Aussi, pour plus d’un Français sur quatre « plus rien ne sera comme avant », contre seuls 12% des sondés qui pensent que rien ne changera. Quant aux attentes, elles sont extrêmement nombreuses pour la fin du confinement. Plus d’un Français sur trois projette de retrouver ses proches et sortir dans des lieux publics (36%) un quart opte pour retrouver l’air libre et profiter de la nature (26%) mais aussi prendre soi, faire du shopping (11%) et retrouver ses collègues (9%). Enfin, en ce qui concerne l'avenir, un Français sur cinq déclare avoir pris conscience durablement de la distanciation sociale et des gestes barrières, néanmoins, 17% ne vont rien changer à leurs habitudes. Certains cependant, même en petite majorité, se montrent encore attentifs aux médias (5%). Ainsi, en déduction, l'étude montre trois tendances fortes auprès de la population : une acceptation majoritaire de cette situation et que cette dernière, même contraignante au niveau des loisirs et des libertés, agit comme un révélateur et un générateur de nouvelles envies pour le jour d’après.

board

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par