ACPM : la Diffusion France Payée 2018 en recul de 4,1%

acpm4

L’ACPM publie les grandes tendances de la Diffusion France payée (DFP) de la presse grand public (PQN, PQR, PQ 7ème jour, PHR) en 2018 ainsi que la fréquentation de ses supports digitaux. Avec 3 milliards d’exemplaires (print + numériques) écoulés l’an passé, la tendance globale est ainsi à la baisse (-4,1%) par rapport à 2017, tandis que les seuls format pdf sont en croissance de +26,8%. Si les magazines sont toujours les principaux (en quantité) titres distribués, le recul du print est de 5,9% (1,2 milliard d’ex.) quand la version pdf croît de +25,9% (97 millions d’ex.). Ils devancent, toujours en quantité, la presse hebdomadaire régionale, en baisse de 2,7% pour le print, mais en progression sur le pdf avec +29,1%. Quant à la presse quotidienne régionale et hebdomadaire, elle enregistre également une baisse de 3,7% (print) et de +26,8% pour le format pdf. La presse quotidienne nationale, pour sa part, voit sa DFP 2018 se stabiliser (-0,3% vs 2017) et ses versions pdf augmenter de +26,7%.

Côté fréquentation numérique (sites + applis), la PQN est en recul de 3,9% (6,1 Mds de visites) alors que parallèlement l’accès mobile de ce type de presse est en hausse de +3,6% vs 2017, à 4,3 milliards de visites. Le site mobile devient même en 2018 le principal accès aux titres de la PQN (36,8%) devant le site fixe (30%). Pour la PQR, la fréquentation est en hause de +16,3% en 2018 (4,8 milliards de visites) quand l’accès en mobilité est en hausse de +28,8% (3,3 milliards de visites). Là aussi, le site mobile devient le principal support consulté (41%) devant le site fixe (30%). Quant à la PHR, elle affiche une hausse de +151,9% en un an avec 279 millions de visites de ses supports numériques dont 212 millions en mobilité (+157,2% vs 2017). Le site mobile est clairement en tête (60,5%) devant le site fixe (24%).

Dans ce contexte, au global, la presse magazine d’Actu générale voit sa DFP 2018 print en recul de 3,1% vs 2017 (vs +26,5% pour les versions numériques) alors que ses supports numériques enregistrent une hausse de +18,8% sur la période (dont +61,4% en accès mobile). La presse People est elle aussi en baisse print (-3,5%) alors que ses versions numériques progressent de +14,7%, tout comme la fréquentation de ses supports numérique (+18,8%). La presse TV enregistre un recul que ce soit sur le print (-4,5%) ou sur ses versions numériques (-3,1%) tandis que la fréquentation de ses supports demeure stable (-0,3%), même si la consultation mobile connait une hausse de +4,8%. Enfin, les Féminins affichent une baisse de -9,2% quand ses versions numériques sont en hausse de +34,5%, tout comme ses supports numériques (+7,3%) et, surtout, ses accès en mobilité (+30,4%).

Des tendances par titres…

Dans la catégorie PQN, c’est L’Équipe qui progresse le plus fortement (+6,3%) devant Le Monde (+1,3%), Les Échos (+0,6%) et Le Figaro (+0,5%). Pour la PQR, pas un seul titre certifié par l’ACPM-OJD n’affiche une progression de DFP en 2018. La Nouvelle République reste ainsi stable (-0,5%) quand Paris Normandie ou Nord Éclair enregistrent les plus forts reculs, respectivement, -11,9 et -9%. Côté presse magazine d’actu générale, Jeune Afrique progresse de +5,9%, tout comme Society (+2,8%) ou M Le Magazine du Monde (+1,8%). Les Inrockuptibles décroche quant à lui de 17,3%. Le magazine Régal de la catégorie Cuisine, pour sa part, affiche la plus forte hausse sur la période (+5,9%) tandis que Vital Food ferme la marche de la catégorie avec une baisse de 21,8%. En Économie, Challenges est à +1,4% en un alors que Capital perd 8,8%, Management -26,9% et Entreprendre -40%.

Les Féminins généralistes ne sont pas à la fête, avec -18,9% pour Causette ou -16,8% pour Psychologies Magazine, -14,9% pour Modes & Travaux et -7,2% pour Femme Actuelle. Prima s’en sort le mieux, à -0,8%. Dans la catégorie Mode et Sociétal de l’ACPM-OJD, seul Elle est en progression (+0,8%). Suivent, notamment, Madame Figaro (-1,5%), Marie Claire (-5,6%), Vogue Paris (-5,9%), Marie France (-9,2%), Cosmopolitan (-11,8%), Grazia (-16%), Biba (-16,7%), Vanity Fair (-20,1%) ou encore Glamour qui chute de 42,7%.

Les News magazine en recul

Par ailleurs, pas un News magazine n’est en progression : Courrier International (-5,55%), Le Point (-8,7%), Marianne (-16,1%), Valeurs Actuelles (-18,2%), L’Express (-18,8%) et l’Obs (-20,2%). Tandis que côté People, seul Point de vue progresse (+2,3%) quand Voici est en recul de 1,4%, tout comme Public (-6%), Gala (-6,6%) et Closer (-7,4%). Enfin, pour la presse TV, là aussi, une seule légère hausse de DFP en 2018 : Télécable Sat Hebdo (+0,4%). Suivent Télérama (-4,2%), Télé 7 Jours (-4,8%) ou encore TV Grandes Chaines (-4,8%), TV Magazine (-4,9%), Télé 2 Semaines (-5,1%), Télé Poche (-5,8%), Télé Star (-6,1%), Télé Loisirs (-6,4%), Télé Z (-6,6%) et Télé Magazine (-10,7%).

La plus forte progression 2018 : Femme Actuelle Senior

Toutes catégories confondues, la plus forte hausse de DFP pour l’année 2018 est à mettre à l’actif de Femme Actuelle Senior (ex Serengo), avec +56,3% vs 2017. Le titre devance Le Nouveau Magazine Littéraire (+55,8%), Planète Agro (+45,2%) ou encore Le Paysan Lorrain (+28,2%) et So Foot (+27,6%). A l’inverse, les plus fortes baisses sont : Glamour (-42,7%), Entreprendre (-40%), Management (-26,9%), L’Officiel de la Couture (-26,1%) et GQ (-25,6%).

acpm1
acpm2
acpm3
acpm4
acpm5
acpm6
acpm7
acpm8
acpm9

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par