L'adolescence peut se prolonger jusqu'à 24 ans

Selon une étude, publiée dans la revue scientifique The Lancet, la période de l'adolescence peut se prolonger jusqu'à 24 ans. Et elle commencerait à 10 ans. Le périmètre de l'étude est celui des pays développés. Evidemment. De quoi réfléchir sur les produits, les discours, l'organisation sociale et l'économie en général. Plusieurs facteurs expliquent cette découverte. Une puberté précoce (10 ans au lieu de 14 ans) et une entrée dans la vie active plus tardive (études supérieures plus longues). Certaines marques ont déjà intégré cette information en inventant le terme d'adulescent et en lançant des produits pour cette cible (Haribo avec sa gamme Kipik par exemple) ou avec des campagnes provocantes comme "Il faut que jeunesse se casse" de Das Welt Auto (revoir le film de DDB).

À lire aussi

Publié le 11/02/2019
acpm4
Etudes

ACPM : la fréquentation de Snapchat certifiée pour la 1ère fois

Publié le 11/02/2019
cinéma
Etudes

Cinéma : -0,7% de fréquentation en janvier

Publié le 11/02/2019
YouTube_1
Digital

69 milliards de vidéos vues des talents français sur YouTube en 2018

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par