Appli : les dépenses publicitaires vont doubler d'ici 2022 pour atteindre 118 milliards de dollars

appli
(©  Yura Fresh, unsplash)

AppsFlyer, spécialiste de l'attribution mobile, a publié ses prévisions sur trois ans concernant les dépenses publicitaires liées à l'installation d'applications mondiales, anticipant une croissance continue des dépenses, qui passeront de 57,8 milliards de dollars l'année dernière à 118 milliards de dollars en 2022. Les dépenses publicitaires pour l'installation d'une application sont les sommes investies dans des campagnes publicitaires à réponse directe visant à inciter les utilisateurs à télécharger une application dans les « stores ».

Cette tendance à la hausse sera alimentée par le nombre croissant d'installations d'applications, dont certains prévoient qu'il passera de 204 milliards en 2019 à 258 milliards en 2022. Les principaux marchés – Chine, Inde, Indonésie et de nombreux pays d'Afrique – connaissent une forte augmentation du nombre d'utilisateurs d'applications. « Cette projection est basée sur un modèle prédictif, s'appuyant sur les propres données d'AppsFlyer qui comprenait plus de 30 milliards d'installations non organiques, 48 milliards de dollars en dépenses publicitaires et 72 000 applications dans un échantillon de 2017-2019 », indique AppsFlyer.

Si l'Europe comptera 16 millions d'utilisateurs connectés d'ici 2022 (soit un taux de croissance de 6%), l'Afrique et la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) compteront 60 millions d'utilisateurs mobiles connectés, soit une croissance de 20%. L'Afrique subsaharienne devrait connaître une croissance deux fois plus rapide que la région MENA. La Russie a quant à elle augmenté de 21% sa part du marché mondial des applications en 2019, « ce qui représente la plus forte augmentation parmi les 10 premiers marchés d'applications ».

Le Royaume-Uni et l'Allemagne ont ouvert la voie à l'Europe occidentale avec environ 1,8 milliard et 1,4 milliard de dollars respectivement dépensés en publicités pour l'installation d'applications en 2019. « Le coût relativement élevé des médias dans ces pays (environ 2 dollars par installation) fait grimper les dépenses totales ». La région Asie-Pacifique se taille la part du lion en matière de dépenses publicitaires pour l'installation d'applications, avec plus de la moitié des budgets mondiaux jusqu'en 2022. Cette région devrait connaître une croissance de 27% d'une année sur l'autre jusqu'en 2022.

La Chine attend quant à elle 900 millions d'utilisateurs de l'internet mobile d'ici 2022. « Les progrès réalisés dans la mesurabilité du marché nous ont donné une confiance accrue pour inclure pour la 1ère fois la Chine dans le modèle, et ce malgré les limites existantes en matière de mesure », a déclaré Shani Rosenfelder, responsable du contenu et des perspectives mobiles chez AppsFlyer. « Avec 100 millions d'utilisateurs supplémentaires, une estimation prudente suggère que les dépenses publicitaires pour l'installation d'applications en Chine atteindront 15 milliards de dollars en 2019 et plus de 22 milliards de dollars en 2022 ».

Les dépenses publicitaires liées à l'installation d'applications dans toute l'Amérique latine resteront robustes, le Brésil en tête avec une croissance de plus de 30% en glissement annuel jusqu'en 2022, pour atteindre près de 7 milliards de dollars. En comparaison, la base d'utilisateurs mobiles connectés en Amérique du Nord n'augmentera que de 5% d'ici 2022. « La valeur élevée de la durée de vie de l'utilisateur moyen, en plus de sa taille, signifie toujours une prévision de croissance positive de 25% d'une année sur l'autre pour atteindre 27 milliards de dollars de dépenses d'installation d'applications en 2022 ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par