Assistants vocaux : les risques sont connus…

assistant

Siri (Apple), Alexa (Amazon) ou encore Google Home font-ils peur ? On pourrait le croire avec une étude mondiale ((France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas et Etats-Unis) de la plateforme d’automatisation du marketing BtoC Selligent Marketing Cloud. Selon elle, 51% des utilisateurs d’assistants vocaux s’inquiètent d’être ainsi écoutés sans leur accord. 69% des consommateurs se disent même « effrayés » lorsque les annonces de ces appareils sont basées sur des conversations privées. La peur étant plus du côté des 18-24 ans (58%) que des 55-75 ans (36%). Toutefois, 45% de ceux qui utilisent les assistants vocaux disent connaitre les risques d’intrusion malgré tout. Méthodologie : enquête internationale menée auprès de 5 000 personnes (dont 400 répondants en France) sur les comportements et attentes des consommateurs lors de leurs interactions avec les marques.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par