auféminin enquête sur les familles confinées 

kids
(©  Element5 Digital, Unsplash)

Si le confinement a du bon pour certains, d'autres se sont retrouvés à domicile avec leur tribu; comprenons par là, toute leur famille. Une situation inédite sur laquelle a souhaité enquêter aufeminin (groupe Unify-TF1), un mois après le début de cette période complexe due au Covid-19, pour comprendre comment les parents ont géré leur temps personnel, tout en s'occupant des plus jeunes. 

Avoir des enfants à la maison et hors vacances scolaires, en cette période de confinement, n'est pas de tout repos ! Pour certains Français d'ailleurs, sceptiques quand à la phase de déconfinement, le défi aura été de taille depuis ces dernière semaines afin de ne pas céder à l'ennui ou la panique. Comme le démontre une étude aufeminin (groupe Unify-TF1) après avoir comparé divers contenus en ligne consultés par les consommateurs lors des premiers jours de confinement, et interrogé à 75% des mères de famille (un ou plusieurs enfants), la tendance était aux activités manuelles et sensorielles pour les familles (cuisine, bien-être, sport, etc). 

Gérer sa tribu ? un cauchemar !

Alors que pour la grande majorité des répondants, la gestion du travail et des enfants à domicile aura été jugée complexe au cours de ces dernières semaines (64%), elle aura été cauchemardesque pour d'autres (12%). Néanmoins, 24% vivent ce confinement à la perfection. Certaines d'ailleurs, considèrent qu’elles sont globalement bien équipées pour télétravailler et gérer l’éducation de leurs enfants à la maison, contre ¼ de sondés qui déclare avoir besoin d’acheter du matériel pédagogique. L'objectif de ces achats étant de faciliter l’accès aux jeux et aux activités manuelles pour les petits. Quant aux autres, ils utilisent des ressources en ligne pour l'apprentissage des petits (32%), sinon des kits pédagogiques fournis par l'école (79%).

kids
(©  Henley Design Studio, Unsplash)

Alimentation rime avec plaisir

Aussi, si certains ont décidé de compter sur l'aide de leur micro-ondes, d'autres en ont profité pour passer davantage de temps en cuisine. À ce sujet, les répondants prennent soin d'eux et gèrent mieux leur frigo. Ils mangent aussi bien (74%), voire mieux (17%) depuis le confinement, qu'avant la mise en place du confinement. Près de 80% des familles déclarent également cuisiner plus qu’avant, y trouvant même du plaisir. 

Les championnats du puzzle sont ouverts

Quant aux activités maison, elles ont considérablement fleuri depuis le début du mois d'avril avec parmi elles, quatre activités majeures : les exercices physiques, les activités calmes (lecture, méditation, yoga, puzzles), des moments créatifs autour du DIY (tricot, etc), ou encore celles consacrées à  l’aménagement de leur maison à travers le rangement/jardinage. Aussi, 66% des enfants réussissent à faire des exercices physiques et 41% des parents essaient d’être assidus en la matière, cela en ayant une activité régulière (26% étant aidés avec des exercices en ligne, contre 70% en extérieur). 67% ne peuvent par ailleurs, pas se passer de services de streaming pour tromper l'ennui ou se sentir plus confortable.

ACTIVITES

 

sondage

 

Autres perspectives

Enfin, pour s'occuper, sans compter l'éventuelle planification des vacances, les sondés font des recherches sur les réseaux sociaux, les forums et communautés numériques (58%). L'idée de ces plateformes, (notamment utilisées par 18% plus qu'auparavant), étant de partager des bonnes astuces entre voisins ou parents, sinon entre citoyens d'une même ville. Autre point mentionné dans l'étude : le fait que 42% des internautes pensent plus positivement aux marques qui sont impliquées dans l'aide aux personnes (personnel soignant, malades, etc) en ce climat actuel. Côté moral, les familles semblent fléchir quelque peu : 1/3 avoient avoir des hauts et des bas et 7% ne vont pas très bien. C'est sans oublier les problématiques budgétaires dues à une toute nouvelle organisation. Si au moment de l'étude, 52% de sondés indiquaient ne pas avoir de soucis à ce sujet, 34% d'entre eux pourraient en avoir. Et 17% d'entre eux iront même jusqu'à utiliser leurs économies au cours des prochaines semaines. 

dog
(© Unsplash)

Méthodologie : Les répondants sont majoritairement des femmes, à 75%, mères d’un ou plusieurs enfants. Réseaux Sociaux - 652 répondants, à 95% des femmes. Evolution du nombre de pages vues autour des contenus consultés sur le site aufeminin, entre la période du 17 mars au 13 avril 2020 et du 12 février au 16 mars 2020. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par