Black Friday : toutes les prévisions de l’édition 2019 par RetailMeNot

promotion
(© Unsplash)

RetailMeNot, spécialisé dans la promotion digitale et éditeur des sites Ma Reduc et Poulpeo, révèle les résultats de la 7ème édition de son étude internationale réalisée par le Centre for Retail Research (CRR) présentant les prévisions des ventes de détail et en ligne dans sept pays d’Europe quant à la journée des promotions, le « Black Friday ».

Qui n’a pas entendu parler du Black Friday, ou n’a pas craqué sur un produit en promotion pendant cette unique journée ? Que ce soit en France, en Belgique, en Allemagne, au Royaume-Uni, ou encore aux Pays-Bas, en Italie et en Espagne et sur les six semaines précédant Noël, les consommateurs sont unanimes : cette journée est faite pour faire des affaires et anticiper ses cadeaux. Mais à quoi les retailers doivent-ils s’attendre cette année ?

Selon l’étude de RetailMeNot en tout cas et à échelle européenne, ce sont 30, 510 milliards d’euros de dépenses qui sont prévues, soit une hausse de 3,6% par rapport à l’année dernière. Mais comment expliquer cette croissance continue des ventes pendant le Black Friday ? Et comment le e-commerce est-il parvenu à gagner autant de terrain au cours des dernières années, alors qu’en 2013, les Français prévoyaient de dépenser un total de 482 millions d’euros sur ce week-end (dédié et à l’époque encore peu connu en France) ?

achats
(© Square, unsplash)

2019, année de tous les records ?

L'édition 2019, le 29 novembre,  promet d’être celle des records avec pas moins de 5,970 milliards d’euros de dépenses offline et online prévues sur cette période, avec une croissance de 4,1% par rapport à l’année 2018. Ces dépenses devraient aussi connaître un pic à 2,560 milliards d’euros sur les journées du samedi et du dimanche, le week-end créant davantage de trafic en magasins en France. Quant aux ventes en ligne, elles dépasseront pour la première fois, la barre du milliard avec 1,070 milliards d’euros sur ces quatre jours. Bien que nettement inférieure aux ventes en magasins, la croissance observée pour le e-commerce est la plus importante avec +10,6% d’évolution par rapport à 2018. Mais comment se positionne l’Hexagone face à ses autres voisins européens ? Avec une croissance bien supérieure à celle de la moyenne européenne (de 8,8%). Sur les ventes en magasin là encore, le week-end devrait rapporter gros aux commerçants : une prévision de 4,910 milliards d’euros de dépenses.

black friday

Un succès corrélé aux Fêtes de Noël

Le Black Friday, tout proche de Noël, se révèle très stratégique pour les commerçants ; débordant notamment sur le mois de décembre. Parmi les sondés Français d’ailleurs, ils 19% indiquent qu’ils commencent leurs achats de fin d’année en novembre ; une période tardive, au regard de nos voisins européens qui eux, sont plus nombreux à anticiper ces moments de shopping (31% en Allemagne et 35 % au Royaume-Uni). Quant aux néerlandais, ces derniers sont les champions de l’anticipation (57%).

gifts
(© Juliana Malta, Unsplash)

Mais que déduire de tout cela ? Que le Black Friday s’impose comme le premier temps fort des achats pour les consommateurs, bien devant « les soldes et les French Days », selon Thomas Sauzedde, directeur général France de RetailMeNot, estimant aussi qu’il y a un « essor considérable du commerce en ligne qui dépassera cette année pour la première fois le seuil du milliard avec 1,07 milliards d’euros de dépenses attendues. Une croissance époustouflante de 10,6% par rapport à l’année dernière qui prouve que les consommateurs font confiance au e-commerce et sont de plus en plus nombreux à faire des achats en ligne ».

bilanblackfriday

Méthodologie : prévisions établies à partir de données émanant d’autorités statistiques nationales, de cabinets d’étude indépendants et d’une enquête menée auprès de 50 grandes enseignes interrogées par téléphone dans chaque pays et avec respectivement 1 000 interviews consommateurs aux Etats Unis, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne afin d’évaluer leurs probables intentions pour Noël. Le recensement des réponses a été fait entre Août et Septembre 2018. La période de Noël couvre toutes les ventes du commerce de détail réalisées en France pendant les six semaines, de la mi-novembre à la fin de l’année.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par