Cinéma : 96,17 millions de spectateurs dans les salles en 2021

cinema

En 2021, malgré la crise sanitaire qui a conduit à la fermeture des salles de cinéma pendant 138 jours, la mise en place de jauges et le couvre-feu lors de la réouverture le 19 mai dernier jusqu’au 30 juin, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) a tout de même comptabilisé 96,17 millions d’entrées, soit +47,4% en un an, mais en recul de 55% vs 2019. Toutefois, pointe le CNC, « si l’on considère la seule période d’ouverture, du 1er juin au 31 décembre 2021, la fréquentation cinématographique atteint 92,6 millions d’entrées : le recul se limite alors à 23,2 % par rapport à la même période de 2019 ». Le Centre observe également que « la dynamique de reprise s’est accentuée en fin d’année puisqu’avec 20,43 millions d’entrées, le mois de décembre enregistre une fréquentation proche de la normale (22,68 millions en 2019, 21,5 millions en 2018) ». La part de marché des films français est quant à elle de 40,8%, soit 39,2 millions d’entrées ; celle des films américains atteint 42,4%, ce qui représente 40,8 millions d’entrées ; enfin les films d’autres nationalités cumulent 16,8% de part de marché et 16,1 millions d’entrées en salles.

cnc

En 2021, les 10 films français ayant réalisé le plus d’entrées sont Kaamelott-premier volet (2,7 millions d’entrées), BAC Nord (2,2 millions), Les Tuche 4 (2 millions), OSS 117 : Alerte rouge en Afrique Noire (1,6 million), Les Bodin’s en Thaïlande (1,5 million), Eiffel (1,5 million), Aline (1,3 million), Boîte noire (1,2 million), Le loup et le lion (1,2 million) et Illusions Perdues (0,8 million). Dans ce contexte, 2 films atteignent plus de quatre millions d’entrées (« Spider-Man : No Way Home » et « James Bond 007 : Mourir peut attendre »), 8 films réalisent plus de deux millions d’entrées et 24 plus d’un million d’entrées. « Si le niveau est nettement plus élevé qu’en 2020, il reste largement moins important que celui observé avant la crise : 51 films à plus d’un million, en moyenne, chaque année et 22 à plus de deux millions », souligne le CNC dans ce bilan à données provisoires.

À lire aussi

Filtrer par