Cinéma : plus d’un milliard de spectateurs dans l’UE en 2019

cinéma

En 2019, la fréquentation des salles de cinéma au sein de l’Union européenne (28 États membres) a progressé de +5,5% vs 2018, à 1,31 milliard d’entrées, selon des estimations provisoires de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. Une progression qui se traduit donc par 45,3 millions d’entrées supplémentaires en un an. Dans ce contexte, l’étude relève moins de disparités que les années passées avec 19 marchés en progression contre seulement 5 en recul et 1 stable, sur la période. La tendance à la hausse est notamment justifiée par les hausses en Allemagne (+13,3 millions, +12,6%), en Italie (+13,1 millions, +14,2%), en France (+12,1 millions, +6%) et en Espagne (+4,7 millions, +4,7%). Les entrées ont également atteint des niveaux record en Pologne (+0,9 million, +1,5%), aux Pays-Bas (+2,3 millions, +6,4%), en République tchèque (+2,0 millions, +12,1%) et en Roumanie (+1,0 million, +7,1%). Parmi les cinq principaux marchés de l’UE, seul le Royaume-Uni a vu la fréquentation des salles reculer vs 2018 (-9,0 millions, -2,2 %), avec un total de 176,1 millions d’entrées. Toutefois, pointe l’Observatoire, il s’agit « toujours du deuxième niveau de fréquentation le plus élevé au Royaume-Uni depuis les années 1970, après le record historique de 2018 ».

Au global, note l’enquête, la hausse de fréquentation est notamment expliquée par les succès des films américains, chacun générant plus de 30 millions d’entrées en salles dans l’UE. Parmi eux, Le Roi Lion, Avengers : Endgame, Frozen ou encore Joker. Comparé à 2018, la part de marché des films nationaux a quant à elle augmenté dans 11 et diminué dans 13 des 24 marchés de l’UE. Dans le détail, estime l’étude, au Royaume-Uni, la part de marché des productions qualifiées de britanniques (y compris les films à capitaux américains réalisés au Royaume-Uni) a atteint 48,4 %, soit la part de marché des films nationaux la plus élevée parmi les marchés de l’UE, bien que les productions indépendantes britanniques ne représentent que 14,6 % du marché. La France arrive en seconde position avec une part de marché des films nationaux de 35%, devant la Pologne (28,2%). Parmi les autres marchés de l’UE enregistrant une part de marché des films nationaux élevée figurent la République tchèque (26,5%), le Danemark (26%), l’Estonie (23%), l’Italie (21,6%) et la Lettonie (20,2%).

Et hors UE…

Hors UE, le marché russe a de nouveau franchi le seuil des 200 millions, enregistrant un total de 219,4 millions d’entrées en 2019 (+9,5 % vs 2018). Soit un nouveau record qui confirme la position de la Russie en tant que premier marché du cinéma européen pour ce qui est des entrées, devant la France. En revanche, la Turquie a enregistré une baisse de sa fréquentation, qui est passée de 70,4 millions d’entrées en 2018 à 59,4 millions en 2019. Hors UE, cependant, la Turquie confirme sa position de premier pays européen en termes de part de marché des films nationaux, les films turcs représentant 56,9% des entrées en Turquie en 2019.

cinema
cinema

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par