Commerce de détail : en 2017, 1 euro sur 10 sera dépensé en ligne

Les ventes en ligne devraient franchir la barre des 10% sur l’ensemble des ventes du retail en 2017. C'est ce que révèle une étude internationale RetailMeNot sur l'e et le m-commerce.

Principaux enseignements

  • En 2016, la France arrive à la troisième place en Europe, avec plus de 42,6 milliards d’euros dépensés en 2016 (+17%). C’est le Royaume-Uni qui se positionne en tête du classement (69,6 milliards d’euros, +13%), suivi par l’Allemagne (62,5 milliards d’euros, +18%).
  • En 2017, les ventes en ligne devraient croître de 14% en France pour atteindre 48,5 milliards d’euros, alors que la fréquentation des magasins devrait légèrement reculer (-0.68%). Au global, le marché du commerce de détail devrait afficher une augmentation de 1,1%.
  • Les acheteurs en ligne ont déboursé en moyenne 1 085 euros par personne en France l’année dernière (avec 19 transactions en moyenne). Cette somme devrait atteindre 1 176 euros en 2017.
  • Les dépenses sur tablette et smartphone ont progressé de 44% en 2016, tandis que les ventes sur ordinateur n’ont augmenté que de 10%. Cette année, 27% des achats en ligne France seront réalisés via un appareil mobile, soit une dépense totale de 13,3 milliards d’euros sur smartphones et tablettes.
  • En 2016, 1 Français sur 5 a fait un achat via son mobile (21% de la population, soit 14 millions de personnes), a acheté via son mobile, un taux légèrement en dessous de la moyenne européenne (22%) alors qu’ils sont déjà 36% au Royaume-Uni et 41% aux Etats-Unis.  La dépense annuelle sur mobile a augmenté de 36% l’année dernière pour atteindre 712€ par personne en 2016.

Néanmoins, l'étude montre que la croissance du marché du e-commerce devrait décélérer sur les deux prochaines années (notamment à cause de certaines inquiétudes économiques dans des pays comme le Royaume-Uni avec les effets attendus du Brexit par exemple). Ainsi en Europe, la croissance du e-commerce devrait passer de 15,6% en 2016, à 14,2% en 2017 et 13,8% en 2018.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par