Confinement : la tendance aura été aux courses en solo pour Nielsen

shopping
(©  Jezael Melgoza, Unsplash)

Selon une étude Nielsen, les courses ont été réalisées "en solo" plus souvent qu'en temps normal. Cela suite aux recommandations du Ministère de l'Intérieur, indiquant qu'il était préférable, en période de crise sanitaire due au Covid-19, de faire des achats ou des déplacements seul. Ainsi, 9 achats sur 10 ont été effectuées en solo, contre 75% en temps normal.  CB News vous en dit plus de cette méthodologie, alors que s'opère progressivement, un retour à la normale dans les commerces.

Chéri, n'oublie pas la liste des courses ! Cette phrase, bon nombre de français ont du la répéter à leur conjoint/te pendant le confinement, faute de ne pouvoir se rendre avec lui/elle dans les rayons des supermarchés, après la diffusion des recommandations du Ministère de l'Intérieur pour limiter la propagation du virus Covid-19 et la fréquentation des grands espaces publics. Sinon, de ne pas commander sur internet (habitude en hausse depuis le début de la crise sanitaire). Ainsi, comme l'indique une récente étude de la société internationale de mesure et analyse Nielsen, de nouvelles habitudes sont apparues chez les consommateurs pendant le temps des courses. 

Seul ou accompagné, il aura fallu choisir

Alors qu'entre le mois de mars et le mois de mai 2019, ils étaient 75% à faire les courses en solo contre 25% à venir en duo, et ce jusqu'en 2020, la pratique aura été à la hausse le temps du confinement, grimpant jusqu'à 89% contre 11% de duos présents en magasin ! Enfin, au cours de la première semaine de déconfinement, ces derniers auront retrouvé leurs commerces, avec 80% de personnes seules contre 20% de personnes accompagnées. À noter que les personnes en couple, ou du moins en duo, auront été plus présentes dans les hypermarchés et les supermarchés, qu'à la caisse de plus petites surfaces (commerces de proximité). Sans doute pour effectuer des achats plus importants pour la semaine, que dans un commerce proche du domicile avec un panier plus réduit.

old people
(© Claudio Schwarz, Unsplash)

Hommes et femmes, qui a fréquenté les magasins ?

Aussi, la période aura été moins propice aux achats. Surtout pour les femmes qui ont diminué drastiquement leurs visites en petites et grandes surfaces : 31%, contre une baisse de 8% seulement pour les hommes. Cependant, les femmes auront fait des achats plus importants que les hommes. 72% contre 28% début 2020, 66% contre 34% en confinement et 69% contre 31% lors de la première semaine de déconfinement. 

shop
(©  Blake Wisz, Unsplash)

Qu'en déduire alors ? Que le confinement a bouleversé les habitudes de vie de chacun. Et que les grandes surfaces sont toujours plus fréquentées que les plus petits commerces (pour des besoins différents). Et, que les priorités des uns et des autres ne sont plus les mêmes. Nielsen l'aura d'ailleurs constaté avec une autre méthodologie sur les catégories de produits les plus plébiscités pendant cette crise sanitaire, contrairement à d'autres, totalement délaissées par les français

Méthodologie : étude réalisée par Nielsen Homescan

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par