Les consommateurs ''émotionnellement connectés'' : le graal pour la grande distribution

"Concurrencées par l’arrivée de nouvelles solutions construites autour de la culture du client avec de nouvelles formes de commerce, plus servicielles, plus engagées, plus rapides, plus qualitatives et plus personnalisées, la grande distribution a un défi à relever pour séduire à nouveau le consommateur" révèle la dernière étude Kantar sur la grande distribution. Et de s'inquiéter qu'aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires des enseignes de la grande distribution a globalement chuté de 31% pendant que celui du e-commerce BtoC est en hausse de 24% par rapport à 2015. "Alors que le consommateur préconise davantage de digitalisation, le client est également très soucieux de l’avenir du commerce qu’il ne souhaite pas voir se déshumaniser avec le développement de nouvelles technologies mais plébiscite plus d’interactions sociale et culturelle ! "souligne Christophe Manceau, directeur des insights. Pour toucher son coeur, les enseignes devront définir "un storytelling solide et efficace en accord avec les valeurs et l’histoire de la marque". En effet, un consommateur "émotionnellement connecté" est deux fois plus profitable qu’un client "très satisfait". Il achètera deux fois plus de produits et de services, visitera plus souvent le magasin, montrera moins de sensibilité au prix et accordera plus d’attention aux communications de la marque en la recommandant autour de lui.

Faits saillants de ce "néo consommateur"

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par