Coupe du Monde féminine de football : bilan des audiences TV en France et à l’international

foot
(© Tevarak Phanduang, Unsplash)

La Coupe du Monde féminine de football s’est déroulée dans 9 villes de France, du 7 juin au 7 juillet 2019, entraînant avec elle de nombreux supporters fidèles à la discipline mais captant aussi l’attention de nouvelles cibles : des curieux et des curieuses  Aussi, les audiences TV ont battu les records. Des succès qui sont l’aboutissement d’une montée en puissance de l’exposition de ce sport à la télévision depuis dix ans, comme le montre un décryptage d’Audience Le Mag/ Mediamétrie.

Les Bleues cartonnent dans les audiences

La Coupe du Monde féminine de football a vu 24 équipes s’affronter lors de 52 matches. Et TF1 a retransmis une partie des rencontres, (de même que TMC) et Canal+ l’intégralité de la compétition, décrypte Audience Le Mag/ Mediamétrie. Le pari leur a d’ailleurs réussi : « en moyenne, 3,5 millions de téléspectateurs ont regardé les matches du Mondial féminin de football 2019 en clair (sur TF1 et TMC) ». La précédente Coupe du Monde en 2015 au Canada, où les Bleues avaient également été éliminées en quart de finale, elle en revanche, avait rassemblé 744 000 téléspectateurs en moyenne.  Quant à l’Euro 2017, aux Pays-Bas, l’évènement avait « attiré 1,1 million de téléspectateurs en moyenne pour une diffusion des matches en access et prime-time sur France 2, France 3 et France 4 », explique la publication. Bonne nouvelle pour les sportives et pour ceux qui soutiennent ce sport : cette année au total, « 35,6 millions de téléspectateurs ont regardé au moins 5 minutes de la compétition sur TF1, TMC et Canal+ ». Ils sont toutefois inférieurs à la Coupe du Monde masculine de 2018. Celle-ci avait alors rassemblé 51,5 millions de téléspectateurs…

Un public féminin très au rendez-vous

Toujours selon la publication, le public féminin était très présent au rendez-vous. En effet « sur TF1, 41,2% de l’audience était composée de femmes. Elles n’étaient que 30% en 2015 et 32,2% en 2017. Et 40,7% en 2018 pour la Coupe du Monde masculine ».  Mais comment expliquer ces chiffres ?  Par le fait, sans doute, que « la couverture médiatique sans précédent de cette compétition et la personnalité marquante de certaines joueuses, aient contribué à mobiliser le public féminin ». Autre point positif : le football féminin attire de plus en plus d’hommes !

Avez-vous été touché par l’effet « Bleues » ?

Enfin, la publication décrypte l’effet « Bleues ». Une équipe qui a « rassemblé un public massif : 9,9 millions de téléspectateurs en moyenne et 43,4% de part d’audience sur TF1 ». Aussi « lors de la Coupe du Monde de 2015, les Bleues avait réuni 2,6 millions de téléspectateurs pour 15% de part d’audience et 3,4 millions et 16,9% de part d’audience pour l’Euro 2017 ».  Quant au quart de finale qui a signé l’élimination des Bleues par les USA le vendredi 28 juin, il a « fédéré 11,8 millions de téléspectateurs sur TF1 et Canal+ ».  Un moment en or pour la chaine de télévision, donc. « Avec 10,7 millions de téléspectateurs (49,6 % de part d’audience), TF1 réalise la meilleure audience de 2019 à ce jour, toutes chaînes et tous programmes confondus ». Sur Canal+, 1,1 million de téléspectateurs ont suivi la rencontre avec un pic d’1,2 million vers 22H45 en seconde mi-temps. Et au moment de l’élimination des Bleues ? Le Mondial a continué d’attirer la foule devant les écrans : « 6,3 millions de personnes ont regardé le mardi 2 juillet la demi-finale Angleterre -USA sur TF1 et Canal+. Soit 30% de part d’audience. La demi-finale Pays-Bas - Suède mercredi 3 juillet à 20h50 a rassemblé 4,9 millions de téléspectateurs sur Canal+ et TF1 », poursuit l’article. Et pour la  finale, 6 millions de téléspectateurs (46,2% de PDA) ont été comptabilisés le 7 juillet.

Les Bleues sont aussi des stars à l’international

« Au Royaume-Uni, la demi-finale perdue par l’équipe nationale contre les américaines le 2 juillet aura rassemblé plus de 10 millions de téléspectateurs, avec un pic à près de 12 millions », détaille encore l’article. 2,3 millions de téléspectateurs en Suède se sont vus perdre face aux Pays-Bas en demi-finale, donnant ainsi l’opportunité à la chaîne TV4 de réaliser « 72,7% de part d’audience en prime-time ». Le  quart de finale Allemagne - Suède lui, a réalisé une audience de 7,9 millions et une part d’audience de 43% sur la chaîne ARD. Quant à la finale elle a « rassemblé 5,1 millions de téléspectateurs pour une part d’audience de 27,8% ». Aux Pays-Bas, le succès était à son comble avec 5,5 millions de fans qui ont regardé la finale, « soit 87,2% de part d’audience pour la chaîne NPO1 » Et aux Etats-Unis, pays vainqueur, la compétition aura réuni « 14 millions de téléspectateurs sur Fox (26,7% de part d’audience) et près d’1,3 million sur Télémundo (2,5% de part d’audience) ». Toutefois, ces résultats n’incluent pas l’audience en différé à 7 jours, mesure de référence de Nielsen aux Etats-Unis.

Le monde du ballon rond cet été en tout cas, aura suscité de grandes émotions et porté peut-être, davantage de valeurs dans le sport...

A lire aussi : Près de 5 m de téléspectateurs pour la 2ème demi-finale 

Infographie du foot féminin

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par