Investissements digitaux en vue pour le retail

60% des enseignes multicanales envisagent d’augmenter leurs investissements dans le marketing digital.

Selon l'étude « le digital, un nouveau relais de croissance pour les magasins ? (1) » signée RetailMeNot (spécialiste de la promotion digitale et éditeur des sites Ma Reduc et Poulpeo) et WBR Digital, 73% des grandes enseignes multicanales en France prévoient d’investir dans le coupon mobile. Les marques-enseignes sont 94% à disposer d’un site web optimisé pour mobile, 69% d’une application dédiée et 64% ont les deux. Les marketeurs voient notamment des opportunités pour améliorer l’expérience utilisateur (64%), pour convertir les ventes en magasin (58%) et pour développer la fidélité des clients (56%). Au cours des 12 prochains mois les stratégies marketing se concentreront sur le développement des coupons de réductions sur mobile, le paiement mobile et le développement de leur application mobile (58%).

Au service du client

85% des entreprises interrogées utilisent les promotions en temps réel, 71% mettent à disposition de leurs clients la possibilité de vérifier le stock d’un produit dans une boutique, et 67% proposent le click and collect. Côté consommateurs, interrogés sur les services qu’ils attendent des marchands, la possibilité de vérifier en ligne la disponibilité d’un produit en magasin arrive en tête du palmarès (42%), suivi par les offres digitales de remboursement (34%), le click & collect (32%) ainsi que les coupons et réductions sur mobile (26%). Anne-Marie Schwab, directrice générale de RetailMeNot France explique dans un communiqué « malgré la familiarisation d’une grande partie du public avec les achats en ligne aujourd’hui, 90 % des ventes en Europe se font toujours en magasin. Nous pouvons constater une progression des ventes sur les appareils mobiles, en pourcentage du total des ventes en ligne, et je ne doute pas que cette tendance va se poursuivre. Ce que nous pourrons imaginer, à terme, c’est l’extension de cette catégorie « mobile » à tous les appareils offrant une connexion à Internet, comme les systèmes de divertissement, les appareils domestiques ou tout objet connecté que le consommateur utilisera. Une chose semble sûre : la technologie sera le pilier du commerce d’ici à cinq ans, bien plus qu’elle ne l’est aujourd’hui », conclut-elle.

(1) L’étude a été conduite par le cabinet WBR au 1er trimestre 2016 par téléphone auprès de 200 décisionnaires marketing de grandes enseignes multicanales en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par