MSL se penche sur l'entreprise citoyenne

MSLgroupe, en partenariat avec Research Now, dévoile les résultats de la nouvelle mouture de Future of Business Citizenship, une étude menée dans 17 pays auprès de 8 000 millennials. Il s'agit d'analyser le regard que porte cette génération de jeunes nés entre le milieu des années 1980 et la fin des année 1990 sur l'entreprise citoyenne, le rôle qu'elle joue ou devrait jouer... Les perceptions varient grandement selon le bout de la lorgnette par lequel on regarde : si les entreprises estiment qu'elles sont fortement engagées dans la contribution positive à la société, en France, seulement 12 % des millennials considèrent la performance citoyenne actuelle des entreprises comme satisfaisante. 47 % pensent que les entreprises ont un rôle de plus en plus important sur l'avenir du monde et 85 % que les entreprises doivent s'impliquer dans les questions de société et la résolution effective des problèmes. Pour cette génération, qui représentera la grande majorité de la population active d'ici 2025, le message est clair. Elle considère l'entreprise comme devant jouer un rôle majeur dans l'amélioration de la société. Mais elle n'entend pas déléguer aux entreprises le soin d'agir seules, car elle se perçoit comme un acteur d'un changement dont elle serait pleinement partie prenante auprès des entreprises.

Les millenials actifs

L'étude révèle que les Millennials sont prêts à s'impliquer. 72% dans le monde (70 % en France) soutiennent les entreprises qui aident à résoudre les problèmes de société 78 % dans le monde (75% en France) recommandent à leur entourage les entreprises et marques dont ils perçoivent une contribution positive 27 % (23 % en France) ont déjà choisi des marques engagées 32 % (22% en France) ont incité leur entourage à acheter des produits et/ou services ayant un impact positif pour la société. Il s'agit donc pour les entreprises qui souhaitent répondre aux attentes de la génération des millennials d'apporter une contribution positive à la société, et pas uniquement sur des logiques de rentabilité financière, et de s'inscrire dans un processus collaboratif. Les secteurs où les entreprises sont les plus attendues sont l'économie, la santé, l'environnement. Le sens de la responsabilité et de l'implication citoyenne des entreprises constituent un facteur de confiance des clients envers les marques.

À lire aussi

Publié le 18/02/2019
Radio
Etudes

ACPM webradios : France Inter, RMC et NRJ sur le podium en janvier 2019

Publié le 17/02/2019
Etudes

9,2 M de Français ont regardé une vidéo d’actualité en décembre 2019

Publié le 17/02/2019
Kinder glaces
Etudes

Les meilleurs lancements de produits de grande conso en 2018

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par