One Next Influence scrute les consommations médias/produits des hauts revenus

business

En France, ils sont 9,2 millions d’individus, soit 17,5% de sa population, disposant d’un pouvoir d’achat annuel de 160 milliards € (hors charges). C’est la composition globale des Top Cadres et Top Revenus (à partir de 65 000 €/an) constitués par l’ACPM, qui présentait mercredi en ligne sa toute première étude OneNext Influence qui a pour ambition de décrypter les modes de consommation des médias (et de la presse en particulier) et produit des cibles d’influence, du pouvoir et des hauts revenus dans l’Hexagone. Ainsi, quelques semaines seulement après avoir présenté One Next sur la mesure de l’audience de la presse, l’ACPM pose-telle les jalons d’une étude « plus fiable, plus utile et plus riche pour le marché », souligne son directeur général Stéphane Bodier, pour aussi bien les éditeurs de presse que les agences et autres annonceurs. De quoi, donc, permettre l’affinement et la précision des plans médias. Pour ce faire, avec Kantar, Médiamétrie et le CESP, l’étude a interrogé 10 000 personnes par téléphone alors que plus de 200 marques ont été étudiées sur 10 secteurs de consommation.

Dans ce contexte, la presse se place en tête des médias pour la confiance et la qualité des informations (56%) devant le fait d’en retirer des informations utiles (52%) ou encore dans l’idée de faire de la lecture de la presse un moment privilégié (45%) et dans l’aide à faire des choix (43%). Curieusement, seulement 42% de ces dirigeants disent avoir confiance dans le message des publicités. Et pourquoi aiment-ils d’ailleurs la presse ? D’abord, et de loin, pour suivre l’actu en temps réel (83%), pour être au courant ce certains événements (expos, soirées, etc.) et pour partager avec leurs amis et contacts les articles lus (38%). Dans les faits, la quasi-totalité du panel de l’ACPM (98,3%) est lecteur d’au moins une marque de presse quand 87,9% le sont pour la version papier et 78% pour la version mobile.

acpm

Concrètement, par exemple, l’étude met au jour que Le Monde touche chaque mois en moyenne 58% des individus les plus riches qui conseillent et influencent leur entourage dans les grands secteurs de consommation. De même, 64% de ce type de lecteurs du Parisien privilégient les circuits courts et produits locaux de leurs achats alors que 45% des femmes disposant d’une carte Platinum/Infinite sont des lectrices de Marie Claire, que 29% des détenteurs de placements financiers supérieurs à 300 000 € sont des lecteurs de Capital et que 48% des possesseurs de vêtements Chanel sont des lecteurs de… l’Obs.

Mis à part la presse quotidienne régionale qui, réunie, occupe la première place du classement avec 7,7 millions de lecteurs 30 jours, Le Figaro suit avec 6 M devant Le Monde (5,2 M), Le Parisien Aujourd'hui en France (5 M), L’Equipe (4,3 M), Femme Actuelle (3,6 M), Les Echos (2,9 M), Paris Match (2,86 M), L’Obs (2 ,82 M) et Le Point (2,7 M).

acpm
acpm
acpm
acpm

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par