OneNext Influence : l’ACPM scrute les cibles cadres dirigeants et foyers à hauts revenus

costard

L’ACPM a dévoilé jeudi la 3ème édition de son étude OneNext Influence* qui tente de rendre compte des habitudes de lectures print et digitales de cibles ô combien stratégiques pour les agences et les annonceurs : les cadres dirigeants et foyers à hauts revenus.

Pour cette nouvelle mouture, les auteurs de l’enquête ont spécifiquement analysé deux axes de la cible : l'engagement RSE (plus largement les données liées à l’environnement et à l’engagement sociétal) ainsi que leur niveau d'influence afin « de mieux comprendre leur impact sur les opinions et comportements de leur entourage personnel et professionnel », expliquent-ils.

Une population, au global, qui représente tout de même 9,5 millions d’individus (18 ans et plus), soit 6,8 millions de Top Revenus (65k € de revenus annuels et +) et 5 millions de Top Cadres alors que 2,2 millions sont à la fois Top Cadre et Top Revenus. Et qui sont-ils ? A 56%, des hommes âgés de 47 ans en moyenne tandis que 61% habitent des villes de plus de 100 000 habitants (Paris compris) et que 78% sont dans la vie active, selon l’ACPM. Sans véritable surprise, ils sont consommateurs de marque de presse : 97,5% sont lecteurs d'au moins une marque de Presse (9 283 000 individus) ; 91,4% sont lecteurs d'au moins une marque de Presse en version Digitale (8 709 000 individus) ; 83,9% sont lecteurs d'au moins une marque de Presse en version Papier (7 988 000 individus) ; et 80,6% sont lecteurs d'au moins une marque de Presse sur mobile (7 677 000 individus). Ils sont également de gros consommateurs de presse (plus de 22 titres différents lus chaque année), radio (26%) et de TV (19%).

L’opportunité pour l’ACPM de dresser une véritable typologie des individus interrogés et d’en déceler 5 groupes distincts : Les « distanciés », le « Silver cosy », les « Citadines bohêmes », les « Acteurs du quotidien » ou encore la « Fashion Influence ».

typo
typo
typo

Dans le détail, 3 groupes se distinguent par de bons niveaux d'Influence, que ce soit au niveau personnel ou professionnel.

cadre

3 groupes également se démarquent par une affinité marquée avec les sujets RSE, dont deux qui ont un fort niveau d'influence personnelle et professionnelle

cadre

Au final, environ 60% de la cible Influence est « très sensibilisée et engagée » sur des problématiques RSE, pointe l’ACPM. Elle va donc « activement privilégier » les marques qui s'inscrivent dans cette démarche, une tendance qui « tend à s'accélérer ».

PQR 66, Le Figaro et Le Monde sur le podium Brand des marques de presse

Sur les 85 titres étudiés, l’agrégat PQR 66 se hisse sur la plus haute marche du podium sur la cible cadres dirigeants et foyers à hauts revenus, avec 7,9 millions de lecteurs Brand 30 jours, devançant Le Figaro (6,3 M), Le Monde (5,3M), Le Parisien-Aujourd’hui en France (4,9 M), 20 Minutes (4,6 M), Ouest-France (4,5 M), Femme Actuelle (4,2 M), Le Journal des Femmes (4,1 M), Linternaute (3,8 M) et L’Équipe (3,5 M).

Sur le print, l’agrégat PQR 66 conserve sa première place (4,7 M de lecteurs) mais Le Monde (2,8 M) passe devant Le Figaro (2,1 M). Suivent Le Parisien-Aujourd’hui en France (2 M), L’Equipe (1,9 M), 20 Minutes (1,7 M), Paris Match (1,38 M), Les Echos (1,34 M), Le Point (1,3 M) et Libération (1,2 M).

Sur ordinateur, si une fois encore l’agrégat PQR 66 domine les débats (2,7 M), Le Figaro s’affiche juste derrière (2,3 M), devançant Linternaute (1,7 M), Le Monde (1,3 M), Le Journal des Femmes (1,2 M), Ouest-France (1,28 M), Le Parisien-Aujourd’hui en France (1,25 M), Femme Actuelle (1,16 M), Comment ça marche (1,10 M) et 20 Minutes (1,03 M).

Côté Mobile, le trio de tête est composé de l’agrégat PQR 66 (5,7 M), Le Figaro (4,3 M) et Le Monde (3,3 M). Suivent Le Parisien-Aujourd’hui en France (3,2 M), Ouest France (3,2 M), Le Journal des Femmes (3,05 M), 20 Minutes (2,9 M), Femme Actuelle (2,6 M), Linternaute (2,4 M) et La Dépêche du Midi (2,1 M).

Enfin, sur tablette, PQR 66 poursuit sa course en tête (1,3 M) devant le Figaro (762 000), Le Monde (642 000), Femme Actuelle (636 000), Ouest-France (621 000), Le Journal des Femmes (615 000) , Le Parisien-Aujourd’hui en France (547 000), 20 Minutes (530 000), L’Equipe (485 000) et Linternaute (467 000).

class
class
class

Méthodologie : L'étude OneNext Influence se base sur un cumul des données de 2 ans avec 15 723 interviews. L'étude OneNext Influence 2022, pour les données Print de OneNext, a été réalisée à partir du terrain de Janvier 2020 à Décembre 2021. Les données digitales correspondent, elles, aux résultats Internet Global de Médiamétrie des mois de Janvier 2020 et Septembre/Octobre/Novembre 2021. Plus de 200 marques ont été étudiées sur 10 secteurs de consommation 130 enquêteurs formés spécifiquement, environ 60 appels pour obtenir un rendez-vous et plus de 17 minutes d’entretien pour convaincre. En moyenne, 28 minutes de questionnaire par répondant.

À lire aussi

Filtrer par