Plus de transparence des marques

aacc_4

C’est ce que souhaite la majorité des Français selon une étude de l'AACC. Après une étude de l’Ifop parue mardi et mettant en lumière un ras le bol du green washing, c’est au tour de l’AACC Customer Marketing de lancer un pavé dans la mare : 7 français sur 10 souhaitent des marques plus transparentes.

A la question « Avez-vous confiance dans l'exploitation des informations que les marques possèdent sur vous ? », ce sont plus de 73% des interviewés qui répondent non. Quant à savoir s’ils « trouvent que les réseaux sociaux ont permis aux marques d'être plus transparentes ? », la réponse est encore une fois massivement non avec 71% d’avis négatifs. L’AACC a relevé des contre exemples intéressants. Comme le libraire américain Barnes & Nobles, qui, après avoir racheté son concurrent Borders, s’est adressé aux clients de Borders par voie de presse, en leur communiquant l’adresse du site où ils pourraient se désinscrire du fichier client s’ils le souhaitaient. On trouve aussi l’assureur ING Direct, au plus fort de la crise financière, qui a mis en place une plateforme conversationnelle (chats) pour faire le point sur les évolutions des marchés et de répondre aux questions des clients en direct. Ou encore la marque de pizza américaine Domino’s Pizza qui a affiché les avis de ses clients sur un écran géant à Times Square.

À lire aussi

Publié le 11/02/2019
acpm4
Etudes

ACPM : la fréquentation de Snapchat certifiée pour la 1ère fois

Publié le 11/02/2019
cinéma
Etudes

Cinéma : -0,7% de fréquentation en janvier

Publié le 11/02/2019
YouTube_1
Digital

69 milliards de vidéos vues des talents français sur YouTube en 2018

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par