D2C : après le prix et la qualité, c'est leur engagement sociétal qui compte

Business

Sans surprise, après le prix (67%) et la qualité du produit (61%), c'est l’engagement de la marque au respect de l’écologie qui déclencherait un achat pour les marques "Direct to Consumer". Soit celles qui vendent en direct en s'affranchissant des circuits traditionnels de distribution. C'est le résultat d'une étude menée par Rakuten Marketing qui confirme que les consommateurs "expriment un intérêt nettement plus grand pour les valeurs de la marque au sens large, notamment le développement durable et le respect de l'environnement. L’image de marque est également un critère important pour 21% des français, suivi de près par l’engagement éthique (19%), la transparence (18%), et le fait d’être une marque indépendante (17%). Même si les marques Direc to Consumer travaillent leur identité et leur image auprès de leur communauté en ligne, l’étude révèle que 77% des français pensent qu’un produit disponible en magasin favoriserait l’achat. Les répondants précisent qu’ils préfèrent à égalité l’ouverture d’un magasin dédié à la marque D2C (44%), ou bien l’option d’un retailer (44%) comme Les Galeries Lafayette ou le BHV par exemple. Les motivations sont diverses. 49% estiment que le retour d’un produit serait plus simple, 48% que le service client serait meilleur. Ces résultats confirment une tendance qui s’accélèrent auprès des marques pure players comme Le Slip Français ou Sézane, qui n’hésitent pas à ouvrir quelques points de ventes bien ciblés pour répondre à la demande croissante de leurs clients.

Rakuten - Etude D2C

Une histoire de confiance

Selon l’étude, 53% des français estiment que les publicités en ligne et sur les réseaux sociaux des marques D2C respectent leurs centres d’intérêt. Cependant, ce chiffre s’envole chez les plus jeunes, avec 72% des 18 – 24 ans et 67% des 25 – 34 ans qui pensent que les marques D2C sont plus proches de leurs centres d’intérêt. Une cible particulièrement prisée par les retailers et donc une publicité plus percutante pour les internautes. L’étude démontre également que pour attirer l’attention de nouveaux consommateurs, ces marques utilisent tout un éventail de leviers d’acquisition, que ce soit par les réseaux sociaux, les promotions ou les blogs. En effet, 43% des français ont pris connaissance d’une marque D2C grâce à Facebook, 13% des français par une offre promotionnelle, 10% avec du cashback, et seulement 7% en ont entendu parler grâce à un blog. Edouard Lauwick, VP opérations Europe chez Rakuten Marketing explique que "le succès grandissant des marques françaises Direct to Consumer n’est plus à démontrer. Elles ont réussi en très peu de temps à imposer leur style et jouent sur les valeurs et la qualité de leurs produits : made in France, travail équitable, engagement envers la planète ou transparence du processus de fabrication. Ce modèle est également appliqué à leur publicité en ligne, plus proche des centres d’intérêt des internautes et donc plus impactante et performante. Aujourd’hui, pour se démarquer, elles doivent notamment s’appuyer sur un réseau d’affiliés partageant les mêmes valeurs de transparence et d’écologie pour éviter tout faux pas et booster leur développement en France et à l’international".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par