Les recherches sur leboncoin : miroir de la société

Miroir

Retour à la terre, maisons de campagne, bonheur local et familial, mobilités individuelles douces... Les recherches sur leboncoin sont aux premières loges pour saisir les évolutions de la société. Une position privilégiée d’observatoire commentée par Jérôme Fourquet, directeur du département “Opinions et stratégies d’entreprises” à l'Ifop, qui a réalisé  une analyse des données de la plateforme durant la période d'hibernation que nous avons traversé. Si en janvier et février derniers, l’audience du site suivait la même rythmique que l’année précédente, c'est à partir du 9 mars qu'un point d’inflexion s'observe suite à l’interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes en France et à l’aggravation de la situation sanitaire en Italie voisine. La fréquentation du site durant chute de 41% d’audience à l’entrée en vigueur du confinement. A partir de cette date, qui a agi comme un couvre-feu (l’activité du site favorisant les transactions entre particuliers, étant touchée par l’interdiction de circulation), l’audience du site est restée autour ce de ce point bas jusqu’aux premiers jours du mois d’avril. La fréquentation est ensuite progressivement repartie avec à partir du 6 avril, une progression de 21% par rapport aux deux premières semaines du confinement. Le 18 avril, l'audience retrouve son niveau.

Les requêtes

Pendant les semaines du 23 mars au 6 avril,, toutes les rubriques proposées par leboncoin n’ont pas été frappées avec la même intensité. Les postes « Mode », « Vacances », « Immobilier » et « Emploi » ont été ceux qui ont le plus dévissé. A l’inverse, les rubriques « Multimédia » et « Matériel Pro » ont plutôt mieux résisté. Les mots-clés « PS4 », « PS5 »et autres « Playstation » étaient très présents dans les requêtes. Les témoignages recueillis dans le cadre d’entretiens qualitatifs au long cours menées par l’Ifop pour Le Point et la Fondation Jean Jaurès faisaient état "d’un brouillage des repères" occasionné par la mise en place du confinement. Pratique du télétravail ou mise au chômage partiel pour les parents, école à la maison pour les enfants, les rythmes et les horaires scandant la vie quotidienne ont été singulièrement transformés dans de nombreuses familles. Durant le confinement, les Français se sont connectés en moyenne une demi-heure plus tard qu’en temps normal sur leboncoin (à 8h21 contre 7h50 avant le confinement).  L'étude pointe selon les requêtes une envie de nature, voire même d’un “retour à la terre” qui se fait jour dans les recherches immobilières. Une montée du cocooning, du retour sur le bien-être local, familial et privé dans la consommation d’objets d’occasion : piscine, meubles et chaises de jardin ont le vent en poupe. Enfin est sans trop de surprise, on note un engouement croissant pour le vélo. "Pendant le confinement nous sommes restés présents pour nos utilisateurs, en adaptant notre service dans le respect des contraintes qui s’imposaient, en lançant l’opération solidaire #lebongeste, en donnant la possibilité aux professionnels de créer une boutique virtuelle… La veille du déconfinement nous avons battu notre record d’audience historique avec 19,3 millions de visites en une journée. C’est évidemment le plus bel encouragement et la plus belle validation de notre modèle, celui d’un numérique créateur de valeur, basé sur la proximité et accessible à tous. Nous sommes attentifs aux signaux faibles qui portent sur la consommation et les modes de vie des Français, qui vont inévitablement évoluer à la suite à cette pandémie. Ces observations nous sont indispensables pour répondre à une ambition prioritaire : continuer à accompagner la transition vers une économie plus durable et inclusive” souligne, Antoine Jouteau, directeur général leboncoin groupe.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par