RGPD : Plus de 8 Français sur 10 ne savent pas que leur voix est une donnée personnelle

podcast

A l’occasion du premier anniversaire de l’entrée en vigueur du Règlement général de protection des données (RGPD), Mediartis – plateforme de casting voix lancée en mai par Mobilis Pro – publie une étude sur les données personnelles des Français liées à la voix. Parmi les enseignements clés, on apprend que les usages digitaux se démocratisent : 30% des interrogés utilisent la saisie vocale de texte quand 24% enregistrent des messages vocaux via les réseaux sociaux. Plus de huit Français sur dix ne savent que leur voix est une donnée personnelle et uniquement quatre Français sur 10 ont conscience que leur voix peut être reproduite, donc soumise à un risque d’usurpation d’identité.

L’étude cite notamment l’exemple de la voix de Joe Regan, un célèbre podcasteur américain, répliquée le 18 mai dernier par les chercheurs de la start-up Dessa, à partir de données collectées. Les Français sont en revanche davantage conscients des risques encourus par le contenu (informations transmises) de leurs usages vocaux quotidiens : 62% des répondants estiment qu’il peut être stocké et 53% pensent qu’il peut être analysé à des fins commerciales. « Le champ d’application du RGPD reste aujourd’hui flou pour une majorité de Français et nécessite encore de la pédagogie (…). Au regard des nombreux usages vocaux qui se développent, il est donc important de rappeler aux Français leurs droits en la matière et de les sensibiliser aux risques liés à un usage incontrôlé de leur voix », déclare Maître Henri Leben, délégué à la protection des données de Mediartis.

Mediartis
Mediartis
Mediartis

Méthodologie : Sondage réalisé sur un échantillon Toluna de 1114 personnes, représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne du 14 au 23 mai 2019

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par