SVOD/VOD/Replay : 71% des internautes prêts à voir des pub pour des contenus gratuits

télécommande

Integral Ad Science (IAS), spécialiste l’ad-verification, s’est livré à une étude sur les usages liés au visionnage de contenus vidéo à la demande, via abonnement ou en télévision de rattrapage. Menée en ligne auprès de 502 internautes français en mars dernier, alors que Disney+ n’avait pas encore débarqué dans l’Hexagone, l’étude pointe que près de 8 internautes interrogés sur 10 sont abonnés à au moins à un service de contenus vidéo. Netflix domine largement les débats sur les plateformes de SVOD (67%). A la question de savoir quelle(s) plateforme(s) les personnes interrogées conserveraient s’ils ne devaient en rester qu’une : 64% hisse Netflix sur la première marche du podium. Suivent, respectivement, Amazon Prime (28%) et MyCanal (18%). Alors même si on assite en France à une adoption généralisée des services payants de vidéo à la demande, le nombre moyen d'abonnements est de 1,6. Mais 40% du panel se dit prêt à souscrire de nouveaux abonnements de vidéo à la demande dans les 12 prochains mois.

Mais l’abonnement à un prix. L’arbitrage peut dès lors le juge de paix. Selon IAS, les contenus gratuits ont ainsi leur audience avec 48% des internautes français qui visionnent ce type de contenu, dont la télévision de rattrapage. 70% d’entre aux affirment même, au passage, qu’ils prévoient d'utiliser des services de streaming vidéo gratuits dans les 12 prochains mois. Parallèlement, 71% des sondés se disent prêts à voir des publicités pour avoir accès à des contenus vidéo gratuits. Mais, assène l’étude, 41% jugent importante ou très importante la qualité des créations publicitaires affichées au sein du contenu vidéo alors que 22% n'y accordent pas d'importance. Selon IAS, enfin, lorsqu'ils regardent des contenus vidéo en streaming, 64% le font sur TV connectée, suivie à égalité du mobile et de l'ordinateur (47%) puis de la tablette (26%).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par