TV : en 2019, les jeux s’affirment en prime-time, selon Glance

TV

Glance (ex-Eurodata TV Worldwide, filiale de Médiamétrie) revient sur la dernière édition de son rapport Entertainment TV (11 pays). On y apprend qu’en prime-time notamment, en moyenne près de 4 programmes sur 10 sont des divertissements sur l’ensemble des 91 chaînes étudiées, boostant l’audience des deux tiers d’entre elles. En 2019, 1 programme de divertissement sur 3 présents dans les tops des pays étudiés sont des franchises de succès internationaux. Les jeux représentent 15% des programmes de divertissement regardés en prime-time à la télévision, derrière les compétitions (37%), le « factual entertainment » (docu-réalité) et les émissions de variétés (24% chacun). Parmi ces 4 catégories, ils sont néanmoins le genre qui connaît la plus forte augmentation sur 1 an.

C’est encore plus vrai aux Etats-Unis où les jeux télé progressent de 4 points en 1 an, en Suède, au Royaume-Uni, en Italie ou encore en Israël (+3 points vs 2018). Conséquence du succès, 28 programmes de jeu se sont invités dans les tops nationaux des meilleures audiences en 2019, soit 5 de plus que l’année passée. Deux programmes lancés en 2018 illustrent parfaitement cette tendance : la course de trampoline allemande « Big Bounce Battle » et le jeu animé par l’Américaine Ellen DeGeneres « Game of Games », dont les adaptations récentes ont connu de jolis succès d’audience respectivement en France et en Espagne.

Si les succès internationaux sont en majorité des compétitions comme « The Voice », « Strictly Come Dancing », « Got Talent » ou « Survivor » par exemple, un docu-réalité, « Married at first sight », et un jeu, « Who Wants To Be a Millionaire », tirent également leur épingle du jeu. Afin de continuer à s’exporter et à séduire un plus large public, certaines franchises ont été développées en spin-offs. C’est le cas de « The Voice » avec ses versions « Junior » et « Senior », et « Got Talent » avec « The Champions ». Cependant, d’autres divertissements s’affranchissent de cette méthode pour perdurer : « Strictly Come Dancing » s’est ainsi classé parmi les meilleurs programmes dans son format initial dans 7 des 11 pays étudiés, un record.

Les franchises ont de beaux restes

Parmi les 15 franchises ayant vu leurs programmes diffusés dans au moins 2 pays étrangers, 10 ont été lancées il y a plus de 10 ans, preuve de la stabilité de ces programmes, qui attirent toujours autant de téléspectateurs au fil des saisons. « Big Brother », par exemple, a célébré ses 20 ans tandis que « Got Talent », créé en 2006, va souffler ses 14 bougies. Faisant figure d’exception au milieu des performances d’audience des divertissements installés, le succès du lancement de « Mask Singer » continue de se démarquer en 2019. Apparu initialement en Corée du Sud en 2015, ce programme est aujourd’hui adapté et diffusé dans plus de 50 pays, en est déjà à sa 3ème saison aux Etats-Unis et à sa 2ème en Allemagne.

Succès d’audience en France (5,7 millions de téléspectateurs), aux Etats-Unis (11,5 millions pour la saison 1) et aux Pays-Bas (1,9 million), il se classe respectivement à la 1ère, 3ème et 8ème place des Top 15 nationaux des programmes diffusés en prime-time. Dans la plupart des pays étudiés, l’audience de ce programme atteint 2 à 4 fois l’audience habituelle de la chaîne en prime lors du premier et/ou du dernier épisode.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par