Les marques qui s'appuient uniquement sur l'humour sont dépassées selon 47% des utilisateurs de Twitter 

Twitter

Florence Best et Judith Gasnault

Ce mardi 29 mars, Twitter Next et le Collectif du Planning Stratégique ont présenté leur étude #RealTalk. À travers l'éclairage de Contagious et les résultats d'une étude Twitter qui a analysé trois ans de tweets de marques et plus de 5000 tweets de consommateurs dans huit pays, les intervenantes, Katerina Dodd Editor at Large de Contagious, Judith Gasnault et Florence Best Brand Strategists de Twitter, ont partagé des exemples et des conclusions utiles à la distinction des marques.

D'après le constat général, les marques se trouvent désormais dans une relation d'amour/haine avec Twitter et la distinction semble s'éroder peu à peu. Amour, parce que 7 sur 10 personnes interrogées disent "les marques sont l'une des meilleures dimensions de la plateforme" et que 78% approuvent “cela ne me dérange pas que l’on me vende quelque chose sur les réseaux sociaux, à la condition que ce soit fait de façon drôle, utile, divertissante, instructive ou m’émeut
de quelque manière.
” Et haine, parce que 47% des utilisateurs de Twitter pensent que les marques qui s'appuient uniquement sur l'humour sont dépassées. Force est de constater que ces dernières ont du mal à se différencier en termes de personnalité, du nombre de mots clés et de longueur de Tweets, c'est pourquoi 86% des interrogés attendent des marques qu'elles fassent évoluer leur ton avec leur époque. D'autant plus que l'étude prouve qu'aucun sujet ne semble tabou pour les utilisateurs et qu'en général pour quelques réactions négatives, la positivité semble toujours l'emporter. Et si 95% des interrogés ont une meilleure estime des marques qui ont un ADN fort et singulier, l'étude recommande la distinction des marques. En effet, l'identité d'une marque sur Twitter se trouve dans le juste équilibre entre le bon ton, les sujets abordés et les communautés visées. Finalement pour assumer sa brand voice sur Twitter, l'étude préconise trois règles d'or : "Être soi-même sans concession, être flexible, être créatif". L'idée étant de ne pas plaire à tout le monde, pour cela, de bien connaître sa communauté. Le mot d'ordre de la fin mise non pas sur l'omniprésence dictée par l'algorithme mais sur "Parlez moins, parlez mieux". 

Le Collectif du Planning Stratégique est une association créée en 2018 qui regroupe des planneurs aux parcours différents. L'association a pour objectif de faire exister un prix pour mettre en lumière, non pas seulement une profession mais une pratique. 

À lire aussi

Filtrer par