Un utilisateur sur trois utilise son smartphone comme moyen de paiement

smartphone magasin

Open a publié la quatrième édition de son baromètre des usages mobiles, en partenariat avec l’EBG et Testapic. Avec 59% des utilisateurs qui se disent accros à leur smartphone, l’application mobile est au cœur des usages. Le baromètre, qui revient sur les habitudes des mobinautes et leurs attentes, nous apprend que le monde professionnel devient mobile : 48% des professionnels proposent une application mobile à leurs collaborateurs, 50% mettent à disposition un réseau social d’entreprise et 22% permettent l’accès aux données RH. 44% des utilisateurs sondés estiment qu’il serait « très pratique » que leur application mobile d’entreprise leur permette de gérer leurs congés, leurs bulletins de paie (42%) et leurs notes de frais (40%).

Près d’1 utilisateur sur 3 utilise son smartphone comme moyen de paiement (paiement sans contact ou app de paiement) et 65% d’entre eux font des achats en ligne sur smartphone par carte bancaire. 39% des mobinautes utilisent une application santé. Parmi les plus populaires : Yuka et Doctolib, mais également le service public avec Ameli. « Un service public également plébiscité en matière de recherche d’emploi puisque Pôle emploi est spontanément cité en premier sur ce second sujet ».

Côté notifications, 19% des mobinautes les désactivent toutes : l’estimation du seuil de tolérance des utilisateurs, selon les professionnels, est de 6 par jour et par application. 58% des utilisateurs ne lisent pas toutes les notifications reçues. Sur le téléchargement, la tendance est à la baisse. Il y a un an, 10 apps étaient téléchargées en moyenne chaque mois, contre 2 cette année. « Les mobinautes attachent de l’importance à l’intérêt de l’app, le ressenti à son utilisation, son ergonomie et sa fiabilité (83% des commentaires concernent ces points) ». Les points de friction sont la publicité inApp, les bugs, les fonctionnalités manquantes et la fiabilité des mises à jour.

Au niveau de la protection des données personnelles, 17% des mobinautes de savent pas de quoi il s’agit. 36% estiment qu’ils n’ont pas une bonne connaissance de l’utilisation des données personnelles collectées par leurs apps. 1 utilisateur sur 2 est prêt à être géolocalisé.

Pour découvrir l’étude dans son intégralité, c’est par ici.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par