Hit Parade
En partenariat avecSnapchat

Bad cosmetics

  • Note du jury :
  • Annonceur : Surfrider Foundation Europe
  • Agence : Ici Barbès
  • Catégorie : Print

Problématique

Chaque année, plus de 8 millions de tonnes de déchets plastiques sont rejetés dans l’océan et polluent sa surface et les fonds marins. Cette pollution est causée entre autres par les microplastiques contenus dans les produits cosmétiques qui ne se dégradent pas et abîment la faune et la flore marine. Comment attirer l'attention du grand public sur les habitudes de consommation et faire réagir les politiques et législateurs sur la nécessité urgente d'agir en faveur de l'interdiction d’ajout intentionnel d’ingrédients microplastiques ?

Réponse créative

L'association Surfrider Foundation Europe a souhaité prendre la parole avec une campagne de sensibilisation efficace qui dénonce l’utilisation continue par les industriels des microplastiques dans leurs produits . Les trois visuels de la campagne "Bad cosmetics" empruntent les codes des campagnes de publicité pour les cosmétiques. Au premier regard, une classique publicité pour une crème de beauté. Puis, les accroches dévoilent la réalité de l'effet double action du produit : la destruction du milieu marin. Symboliquement lancée le jour de la Saint-Valentin, véritable pic de consommation pour les cosmétiques, la campagne d'annonces presse « Bad Cosmetics » est déployée dans les magazines de surf européens et déclinée en posts sur les réseaux sociaux de Surfrider foundation Europe.

Crédits

  • Annonceur : Surfrider Foundation Europe
  • Agence : Ici Barbès
  • Catégorie : Print
  • Directeur de création : Alexandre Drouillard, pascal duval
  • Directeur artistique : Timothée Bouquet, Lorsi Utard, Hugo GALLOIS
  • Concepteur-rédacteur : Julia RABARD, Célia Legendre
Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par