Refondation de 3Suisses

Vépéciste dans l’âme, 3Suisses n’aura pas anticipé au mieux la révolution digitale malgré ses 82 ans d’expérience de commerce à distance. Mais il n’est pas trop tard. En cette rentrée, le groupe amorce un virage en abandonnant son modèle « véadiste» et en adoptant celui de pure player, d’un modèle multi canal, mono média à un modèle mono-canal, multimédia et écrans. Il vient de présenter sa stratégie de relance en deux ans. Recours exclusif à la vente en ligne et renouveau total de son image en sont les deux piliers. A l’appui, un changement de l'identité visuelle avec un nouveau logo, une campagne de publicité (la dernière remontait à 2010) associant médias classiques et digitale, présence sur les réseaux sociaux, et invention d'un nouveau média papier, le "magalogue". Côté agences, Mountain View est en charge du digital, la néerlandaise Fabrique signe l’identité et le site ; la création et les spots seront issus des cartons de la belge I-stories ; le dispositif média –manifestement massif et précédé de teasings- sera concocté par Dentsu Aegis. Le magalogue et l’animation des réseaux sociaux seront gérés par les équipes internes. Ce lifting intervient après 5 ans de la marque dans le rouge. Unique canal de vente désormais, après l'annonce en avril de la suppression du gros catalogue traditionnel des 3Suisses, le site internet a été le premier chantier de taille. Refondu et modernisé, il devient la vitrine de la métamorphose de la marque. Quant au magalogue, comme son nom l’indique entre magazine et catalogue, il sera, via dix publications par an, le reflet de l'adaptation plus rapide de collections saisonnières plus variées. "Non pas un catalogue, mais un moyen de communication permanent adressé par la poste à nos clients", a résumé le directeur chargé du e-commerce et de la marque chez 3Suisses, Olivier Gimpel. L'arrêt du catalogue, la réorganisation axée sur le numérique... Ces changements de fonds sont motivés par l'ambition de se hisser au rang de "leader français de la mode et de la déco sur internet. Nous pensons avec le tout numérique nous doter des outils dynamiques nécessaires", a déclaré Eric Dubois.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par