Aéroports de Paris Magazine devient Paris Worldwide

Aéroports de Paris Magazine propose à compter d'aujourd'hui une refonte totale de sa formule, jusqu'à son nom et sa périodicité. Rebaptisé Paris Worldwide, et désormais bimestriel, le titre gratuit dont cette nouvelle mouture a été conçue par Relaxnews, ambitionne d'être le "reflet du monde d'aujourd'hui" alors qu'il était auparavant essentiellement dédié à Paris. En format "mook", Paris Worldwide s'attaque aux sujets de fonds au-delà de l'actualité du moment (culturelle, sociétale, lifestyle, aéroportuaire...). Avec pour cible l'ensemble des passagers d'Aéroports de Paris (voyageurs loisirs et hommes d'affaires qui fréquentent les infrastructures régulièrement), la nouvelle formule du magazine apportera "des éclairages économiques, sociaux, environnementaux, etc. sur les grandes capitales mondiales" ainsi qu'un décryptage, sur une douzaine de pages, d'un "phénomène" d'actualité, un grand entretien de personnalité sera réalisé par une autre personnalité. Le shopping, la culture et la gastronomie françaises seront également abordés et complèteront une sélection de bonnes adresses parisiennes.

Les contenus de Paris Worldwide seront disponibles en français et en anglais. Le tirage du magazine est fixé à 300 000 exemplaires pour le premier numéro, 200 000 exemplaires pour les suivants. La pagination de 84 à 148 pages tandis que la régie publicitaire est assurée par O2C. La diffusion de Paris Worldwide évolue également avec une présence dans plusieurs mieux culturels parisiens, dans les taxis G7 du Club Affaires. Pour ce premier numéro, le magazine va bénéficier d'une diffusion additionnelle via des hôtesses, en complément de la mise à disposition au sein des 11 terminaux des aéroports parisiens, pour les passagers au départ mais également à l'arrivée. Mise en distribution moyenne gratuite 2013 d'Aéroports de Paris Magazine : 216 982 exemplaires, soit +4,05% vs 2012 (DSH, OJD). 

Parallèlement, un nouveau site Internet, www.pariswolrdwide.com, décliné en 10 langues (français, anglais, chinois, russe, japonais, coréen, portugais du Brésil, espagnol, allemand, italien), proposera des contenus du magazine avec des fils d'information enrichis. Les réseaux sociaux, dont Facebook, Instagram, YouTube mais également Wechat, Weibo ou encore Youku en Chine complèteront le dispositif online.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par