Agathe Sanson (CNP Assurances) : "Quoi de plus enthousiasmant que de redéfinir ce qui est utile à la société et ce qui ne l’est pas ?"

Agathe Sanson
(© Aldo Sperber)

Le déconfinement commence. Les priorités changent mais CB News reste à l’écoute des professionnels de la communication. Rencontre symbolique, ce matin, avec Agathe Sanson, directrice du marketing stratégique, de la communication et du mécénat de CNP Assurances, qui était l’une des invitées de la dernière émission d’Hebdo Com avant sa suspension pour cause de confinement.

1) Quel déconfinement pour vous et votre entreprise ?

Raisonné et prospectif ! Tout le groupe est en télétravail depuis le 1er jour du confinement, Du jour au lendemain tous les collaborateurs se sont mobilisés pour assurer la continuité de service ! C’est le fruit d’une transformation digitale déterminée depuis plusieurs années. Nous poursuivrons cette organisation dans les prochaines semaines. Cette dernière période, stressante bien sûr a été aussi une expérience personnelle et professionnelle très enrichissante : Place à l’agilité ! S’affranchir des process encore trop complexes. La nécessité de prendre en considération l’urgence de nos clients, de nos partenaires mais aussi l’urgence des personnes exposées, fragilisées par cette situation permet de dépasser les carcans que l’on se plaît trop à s’imposer ! Toutes ses petites victoires quotidiennes pour répondre aux besoins de chacun nous ne devons pas les oublier. Elles doivent nous inspirer pour adapter durablement nos modes de fonctionnement pour le futur !

2/Le monde qui recommence, mieux, pire, pareil ?

Personne n’a de baguette magique ! Nous savons tous collectivement ce que nous avons plus que jamais besoin ! La question c’est : Saurons-nous nous autoriser à le construire ? D’une crise de cette ampleur peut sortir le pire : la peur et donc la haine de l’autre, le repli sur soi, le populisme de toute nature. On sait très bien où cela mène ! Si nous ne saisissons pas cette occasion pour rompre le cycle dangereux de la surconsommation, de l’individualisme assumé, du non-respect de la planète alors qu’elle ne cesse de nous rappeler sa vulnérabilité, nous aurons une responsabilité collective historique !

Quoi de plus enthousiasmant que de redéfinir ce qui est utile à la société et ce qui ne l’est pas ! De regarder avec lucidité, sans idéologie ce qui peut constituer un progrès pour les personnes, les sociétés. Les Français le disent à longueur d’études d’opinion : « une place reconnue pour chacun dans la société, « la souveraineté collective autour de l’Europe, « le dépassement de la société de marché » et « la défense des biens communs ». Et si on les écoutait ! Le monde d’après (d’avec !) sera ce que nous déciderons d’en faire.

3) Quel rôle pour la communication dans la reprise ?

Pour les passionnés de l’analyse des évolutions des comportements et des aspirations profondes des personnes et des sociétés comme moi, nous allons pouvoir nous en donner à cœur joie ! Être à l’écoute de tous ces mouvements chez toutes nos parties prenantes sera la priorité des prochains mois. Cela se fera quelquefois sans bruit, et nous risquons aussi d’entendre le bruit sourd de la tectonique des plaques !

Pour un assureur public comme CNP Assurances il faudra toujours réinventer des solutions de protection positives et utiles au service des personnes pour une société plus inclusive et respectueuse de la planète ! L’époque ne se satisfera pas de mots ! Il faudra des actes ! Dans une entreprise, entendre les publics internes et externes, co-construire avec les métiers les preuves de notre engagement et les mettre en valeur ce sera simplement cela le rôle de la communication.

4) Un souhait pour ce monde d’après?

Pouvoir être toujours émerveillée par la beauté du monde la douceur d’un regard, l’acte gratuit d’un héros du quotidien, le génie humain !

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par