AIDES combat la sérophobie ordinaire

AIDES

À l’occasion de la deuxième édition de la Journée contre la sérophobie et après une campagne engagée durant les présidentielles, AIDES dévoilera à partir du 28 jusqu'au 30 avril une campagne digitale réalisée en interne autour du hashtag #Stopserophobie. "En rendant visible la sérophobie ordinaire que subissent les personnes séropositives sous traitement, AIDES interpelle sur les préjugés toujours présents et rappelle que “lutter contre la sérophobie, c’est aussi lutter contre le VIH", explique l'association. Le dispositif déployé dans le cadre du hashtag se décline sous la forme de trois animations d’échange de messages. À travers celles-ci, AIDES illustre la sérophobie ordinaire à différents moments de la vie quotidienne : au détour d’une conversation sur un site de rencontres, par le refus de soins d’un médecin, ou encore dans le débriefing d’un date entre amis et amies. Imaginée à la suite des nombreux signalements de personnes victimes de harcèlement sérophobe, cette campagne a pour objectif de sensibiliser à l’existence du Tasp, traitement contre le VIH, et incite les personnes  séronégatives à repenser leurs façons de communiquer autour du VIH/sida.

AIDES
AIDES

À lire aussi

Filtrer par