Les condamnés à mort ne s’échappent pas au Nigéria, en Iran ou en Malaisie

amnesty

Si la peine de mort a été abolie en France pour la loi du 10 octobre 1981, la sentence est encore prononcée dans plus de 55 pays, dont 4 sont responsables de près de 90% des exécutions. Et motivées par raisons souvent inimaginables dans nos contrées. Amnesty International France saisit cette date « anniversaire » française pour décliner une campagne d’affichage conçue en interne baptisée #JaiDéjà, inspiré du jeu « Je n’ai jamais ? ». L’occasion de pointer le type de justice rendue au Nigéria, en Iran ou encore en Malaisie. La communication débutera se 8 octobre à Paris, Nantes, Bordeaux, Lille, et Strasbourg.

amnesty
amnesty
amnesty

À lire aussi

Filtrer par