But reprend Conforama

Conforama

Le groupe sud-africain Steinhoff a annoncé mercredi dans un communiqué qu'il cédait "100% de ses parts" dans l'enseigne d'ameublement Conforama France, en difficulté, à Mobilux, maison mère de son concurrent But, après plusieurs semaines de tractations. Conforama, contrôlée depuis 2011 par Steinhoff, a mis en oeuvre un PSE prévoyant la fermeture de 42 magasins (enseignes Conforama et Maison Dépôt), ainsi que 1 900 suppressions de postes sur 9 000 en France. Mobilux est une structure commune au groupe industriel autrichien Lutz et
au fonds américain d'investissement Clayton, Dubilier & Rice (CD&R). Ala clôture de l'opération, "Conforama France bénéficiera d'un second PGE de 200 millions d'euros et d'une augmentation de capital de 200 millions d'euros souscrite par Mobilux (dont 50 millions d'euros reçus à la signature)", précise le communiqué. "L'entreprise pourra à nouveau espérer une reprise d'activité digne de ce nom, sans avoir à arbitrer les priorités au regard du retard de paiements de ses fournisseurs et pouvoir répondre aux attentes de ses clients restés fidèles malgré la conjoncture très difficile que Conforama a traversée", espère ainsi la CGT dans un communiqué. Au mois d'avril, avec la fermeture des magasins, l'activité de la distribution d'ameublement domestique a chuté de 84,9%, selon l'indicateur de conjoncture de l'Institut de prospective et d'études de l'ameublement (Ipea), après avoir déjà été en repli de 51,6% en mars.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par