Comment Volvo se met au propre

Yves Pasquier Desvignes

Avec le lancement de la XC 40 hybride en ce mois de janvier, Volvo entre dans une nouvelle ère, celle de l'électrification qui doit la mener à terme à devenir une marque automobile climatiquement neutre. "En 2025, 50 % des ventes  seront des voitures 100% électriques, les autres 50% étant composé de modèles hybrides", explique  Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Car France. Ce qui veut dire que la marque ne proposera plus aucun modèle 100% thermique à ce moment là. "Nous sommes totalement dans la cadence de ce qui se fait sur le marché", ajoute Yves  Pasquier Desvignes, réfutant le fait que la marque suédoise soit en retard sur la concurrence et rappelant que c'est dès 2012 que l'électrification de la gamme a commencé avec la V60 hybride rechargeable.

Dans ce contexte, la communication de Volvo va s'appuyer plus que jamais sur "la sécurité, la résistance au temps, et la responsabilité", souligne le patron de la filiale française.  "La communication automobile va changer dans le sens où la voiture va devenir un outil d'usage et non plus un objet de possession", fait remarquer Yves Pasquier-Desvignes. Les modes d'usages que sont la location, le partage, la flexibilité vont, selon lui s'imposer en même temps que les véhicules, de plus en plus autonomes seront hyperconnectés.  "Ce qui ne changera pas en revanche ce sont les valeurs de marques et l'attachement à la marque", souligne le président de Volvo Car France.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par