La concordance des temps selon le Puy du Fou

affiche Puy du Fou

Après les fresques épiques signées Finlay Mc Kay, c’est au photographe Jean-Noël Leblanc Bontemps qu’a été confiée la mission de continuer la saga des affiches annuelles du Puy du Fou. À l’initiative de l’agence Les Gros Mots, l’idée a été de pousser le mélange des époques à l’extrême, au point de les mêler entre elles très physiquement. La cape du viking se transforme ainsi en tapis de selle du gladiateur romain qui voit lui-même son glaive prolongé par la fourche du gladiateur qui le jouxte… et ainsi de suite. Une fresque qui cristallise la promesse du parc vendéen de pouvoir croiser dans la même journée un poilu de 14-18, une femme de cour du XVIIIe siècle ou un viking de l’an 1000… Une affiche que l’on retrouvera dans Paris et dans les principales villes de l’ouest dès l’ouverture du parc et pendant toute la période estivale.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par