Débuts décevants pour Uber à Wall Street

uber

Uber a fait des débuts difficiles à Wall Street vendredi. Le premier ordre a été donné vers 15H50 GMT au prix de 42 dollars l'action, soit trois dollars de moins que le cours de 45 dollars fixé jeudi soir par la société californienne pour son baptême boursier annoncé comme le plus important de l'année aux Etats-Unis. Vers 16H30 GMT, l'action valait 43,93 dollars, en baisse de 2,38%. "La demande a été faible et il y a des turbulences sur les marchés financiers actuellement", a déclaré à l'AFP une source bancaire, dont l'établissement pilote l'opération. La Bourse de New York était dans le rouge vendredi dans un marché volatil, en raison des doutes sur les négociations commerciales en cours entre les Etats-Unis et la Chine. La société, qui a levé 8,1 milliards de dollars à l'occasion de cette opération, valait quelque 81 milliards, bien loin des 100 milliards qui étaient évoqués il y a encore quelques semaines. L'accueil froid réservé à Uber est dû aux interrogations des milieux financiers sur sa rentabilité et est en droite ligne avec les déboires boursiers de son rival Lyft, qui a perdu plus d'un quart de sa valeur depuis le début de sa cotation le 29 mars. Uber visait un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars au premier trimestre pour une perte approchant le milliard, selon des documents boursiers.  "Uber perd de l'argent. Ça ne dit sans doute rien à la Silicon Valley mais ça parle à Wall Street", a commenté Matthew Kennedy de Renaissance capital.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par