Eataly Paris Marais : ouverture le 12 avril à 12:12

Eataly Marais

Oscar Farinetti, le fondateur d'Eataly, a assuré une visite en avant-première de sa première adresse en France. Adossé aux Galeries Lafayette, Eataly Paris Marais ouvrira le 12 avril prochain.

Il prend un feutre et dessine la botte sur un tableau. Tout le monde reconnaît évidemment la géographie particulière de la péninsule italienne. Oscar Farinetti, fondateur de Eataly en 2007, assurait la visite de sa première adresse en France. "L'Italie, c'est une géographie parfaite. Une terre de cocagne. Nous ne faisons ni la meilleure cuisine, ni la plus technique. Mais la plus diversifiée et la plus simple grâce à notre agriculture" explique-t-il. Eataly Paris Marais ouvre donc le 12 avril à 12:12.  Après des années de tractations. Les Galeries Lafayette ont acheté, en 2015,  la licence exclusive d'Eataly pour la France et la principauté de Monaco. Le lieu était précédemment principalement occupé par la cantine du personnel du BHV. Sur trois niveaux, on retrouve le secret de Eataly partout dans le monde (39 magasins dans quinze pays dont les Etats-Unis, le Japon, la Suède, la Russie, Dubaï, au Brésil par exemple) : des espaces pour manger ce qui est cuisiné sur place, des produits à goûter partout et tout ce qu'il faut pour cuisiner chez soi. Et même une école de cuisine. "Notre secret c'est de faire simple" poursuit Oscar Farinetti "c'est ce qui est le plus difficile en réalité". Il se défend de ne pas avoir bâti une chaîne. "Chaque magasin a sa propre identité. Turin, c'est l'harmonie, Rome est dédié à la beauté, Boston est une ode aux pêcheurs, celui de Stockholm rend hommage à ses ponts et Paris est dédié à la fraternité. C'est mot le plus important ici". Sur trois niveaux, se déploient trois restaurants (pizza, pâtes, viande), des comptoirs (boulangerie, fromagerie, charcuterie, boucherie, pâtes fraîches, œnothèque ...), des rayons avec 5 000 références (dont 80% non encore vendues en France). Une petite cour lie les deux bâtiments de l'ensemble (environ 4 000 m2). On y trouvera un marché de frais quotidien. Le deuxième bâtiment propose deux bars avec une entrée autonome. Le bar Torino (ouvert jusqu'à deux heures du matin) et le Expresso Bar co-géré avec Lavazza. C'est ici qu'on pourra déguster un autre incontournable de l'Italie : des glaces faites maison. A la tête de ce premier magasin hexagonal, Thierry Bart. Ce diplômé d'un école hôtelière a fait ses armes chez Elior (ex directeur de l'Europe du Nord des activités restauration) qu'il a quitté il y a moins d'une année. "Je connaissais Eataly bien-sûr, mais j'ai pu voir concrètement ce qu'ils faisaient lors de l'exposition universelle de Milan en 2015. Lorsque les Galeries Lafayette m'ont contacté, je n'ai pas hésité". Sur les objectifs, il vise un million de clients par an d'ici à 2020 avec 2 000 à 2 500 couverts par jour (450 places assises et une centaine en terrasse). Sur la répartition du chiffre d'affaires, ce qui s'observe en Italie, ne se vérifie pas à l'étranger. Les Italiens viennent y faire leurs courses (70%), à l'étranger, les clients y viennent pour manger (60%). Mais, selon Thierry Bart "la vision est cependant la même. On crée une place de village où les gens se réunissent autour d'une même passion : le bien manger". Ici, aucun produit surgelé par exemple et tout est fait sur place devant les yeux des clients. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Eataly, une campagne de communication (agences Fosbury et Al Dente) sera lancée dans les jours précédents l'ouverture en affichage dans le métro, en digital et en street marketing (certaines rues seront rebaptisées par exemple).

Eataly Paris Marais

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par