L'Elysée rompt son contrat avec Mug in France

L'Élysée cessera de travailler avec la société Mug in France, qui avait fait fabriquer des mugs estampillés à tort porcelaine de Limoges. Destinés à la boutique de produits dérivés ouverte samedi par l'Élysée, ces mugs n'étaient pas fabriqués à Limoges mais "ailleurs puis décorés à Toulouse", a-t-on appris samedi auprès de l'Union des fabricants de porcelaine de Limoges (UFPL). Prévenu avant de les envoyer au palais présidentiel, Mug in France, basée en Dordogne, les a immédiatement remplacés par d'autres siglés "porcelaine française" précise l'AFP. Les mugs fautifs, ne respectant pas la nouvelle indication géographique, n'ont donc pas été mis en vente ce week-end dans la cour de l'Élysée ni dans la boutique en ligne du palais, qui propose une cinquantaine de produits dérivés destinés à financer la rénovation du palais.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par